ICFF à la maison – Juillet — 3 films pour le 10e anniversaire

La portion du mois de juillet du ICFF at home offre quelque chose de spécial. La sélection de ce mois-ci sera présentée dans le cadre du dixième anniversaire du festival. Oui, le Italian Contemporary Film Festival fête en grand, avec la présentation, partout au pays, de 3 films, donc je…

[TJFF] Talking the Pictures (カツベン!) — Leçon historique et culturelle

Petite leçon d’histoire du cinéma. Durant la période du cinéma muet au Japon, chaque projection de films se faisait avec ce qu’on appelle un benshi. Le rôle de ce dernier était de lire les intertitres et de servir de narrateur pour les spectateurs, à un point où il pouvait complètement…

[TJFF] Hold me Back (私をくいとめて) — Douce folie

Mitsuko (Non), 31 ans, adore être célibataire. Sa vie est compliquée par sa voix intérieure, et conseiller, qu’elle appelle « A ». Lorsque Mitsuko rencontre Tada-kun, un jeune homme qui travaille dans la vente, elle décide de passer à l’action, tout en étant déconcertée par son incapacité à être audacieuse et imprudente comme lorsque dans la vingtaine. Doit-elle suivre les conseils de A?

[Annecy Festival] 2021 — Sélection Courts métrages Jeune Public

C’est avec la sélection des courts métrages en compétition dans la catégorie Jeune public que nous terminons notre couverture du Festival International du film d’animation d’Annecy 2021. Les films Méga méga méga méga fête (Collectif 14 enfants, Louise-Marie Colon, Simon Medard) – Belgique – 4 minutes Les histoires commencent-elles toujours…

[TJFF] The brightest roof in the universe (宇宙でいちばんあかるい屋根) — Naïveté magnifique

Tsubame (Kaya Kiyohara) a 14 ans et elle galère. Elle a l’impression que sa place dans la famille est menacée alors que son père et sa belle-mère se préparent à l’arrivée de leur premier enfant ensemble. En plus de cela, elle est désespérément amoureuse de son voisin, d’âge universitaire, Toru (Kentaro Ito). Le soir, elle s’évade dans son refuge préféré, un toit panoramique au-dessus de sa classe de calligraphie.

[TJFF] A garden of the Camellias (椿の庭) — Beauté, vertu et modestie

Après de nombreuses années de vie heureuse avec son mari, Kinuko (Sumiko Fuji) est devenue veuve récemment. Elle vit maintenant avec sa petite-fille, Nagisa (Eun-kyung Shim), dans cette même maison. Elles reçoivent régulièrement des visiteurs pour des raisons aussi variées que des cérémonies funéraires ou des admirateurs de beauté. Mais Kinuko est plus heureuse de voir les camélias fleurir dans le jardin de sa maison à Kamakura, que de voir des gens.

[TJFF] Hope (望み) — Tuer ou être tué

Le Festival du film japonais de Toronto (TJFF) présente les meilleurs films japonais reconnus pour leur excellence par le public et la critique japonaise, le public des festivals internationaux et la Japanese Film Academy. Pour l’édition 2021, le festival propose une version hybride se déroulant du 5 au 27 juin.…

Edge of the World — Faire la guerre

Un film d’aventure basé sur l’histoire de James Brooke (Jonathan Rhys Meyer), qui en 1839 navigue vers l’île de Bornéo en compagnie de son cousin, le colonel Arthur Crookshank (Dominic Monaghan) et son jeune neveu, Charles (Otto Farrant) et de Subu (Shaheizy Sam), un interprète..