À propos

Le Petit Septième est une entreprise qui a pour mission de mettre en valeur et de rendre accessible le cinéma qui se distingue de celui produit à Hollywood : le cinéma d’auteur, le cinéma indépendant et les cinémas nationaux de plusieurs pays. Il présente ainsi sur son site web des critiques cinématographiques bilingues de fictions ou de documentaires, québécois et internationaux. Il consacre aussi une attention particulière au court métrage, un type de production méconnu du grand public. Le Petit Septième couvre ainsi de nombreux festivals de films à Montréal et au Québec, les sorties en salles, de même que des nouveautés disponibles en ligne. Depuis 2018, il encourage également la production cinématographique indépendante en participant à des campagnes de sociofinancement.

Historique

Fondé en 2012, Le Petit Septième était d’abord un blog où les cofondateurs, François Grondin et Annie Tanguay, présentaient leur critique de films à l’affiche au Québec. Le site s’est progressivement développé, vivant son plus important tournant en 2017. Plusieurs nouveaux collaborateurs se sont alors joints à l’équipe et le site s’est engagé dans la voie du bilinguisme. Aujourd’hui composé d’une équipe de critiques d’ici et d’ailleurs au parcours et intérêts cinématographiques variés (documentaire socio-politique, films historiques, littérature et autres arts, etc.), Le Petit Septième est devenu une référence en matière de cinéma d’auteur au Québec. De plus, afin de continuer à assurer la qualité linguistique des critiques, il a acquis, en novembre 2018, la compagnie de révision linguistique Sérum A.

La notoriété du Petit Septième est maintenant bien établie; les cofondateurs font d’ailleurs partie du jury du Festival international de courts métrages d’auteurs et narratifs (FICMAN) depuis 2017. Le partenariat du Petit Septième avec le FICMAN s’est également étendu à la promotion des films gagnants dans le cadre du festival par la réalisation de critiques avec entrevues.  

Derrière l'image - InfolettreL’année 2017 a également fait voir le jour à un nouveau projet: une mini web série intitulée Derrière l’image, dans laquelle sont vulgarisées, au fil des quatre épisodes, des techniques et procédés cinématographiques. Dans la foulée de ce projet, Le Petit Septième souhaite maintenant étendre son activité non plus seulement à la critique cinématographique, mais également à la diffusion de courts métrages, toujours dans l’objectif de faciliter l’accessibilité du grand public à des cinémas alternatifs. Il lancera, en août 2019, le projet Italie tout court!, dans le cadre duquel sera diffusé en libre accès, le premier weekend de chaque mois, un court métrage italien récemment produit.