Plein[s] Écran[s] – Compétition française

Voici une petite présentation des huit courts métrages français présents dans le cadre du festival Plein(s) Écran(s) – édition 2021. Le festival se déroule du 13 au 25 janvier prochains, avec une soixantaine de films présentés gratuitement en ligne. À travers ce large éventail, je conclurai cette chronique par celui…

2020 – Le top 5 de Solenne

2020 s’achève enfin, l’heure du bilan a sonné. Une année difficile pour le 7éme art mais pas insignifiante pour autant. Entre les salles obscures et le confort de son salon, voici une petite liste subjective de long-métrages et d’une série que j’ai particulièrement appréciés cette année. 5 – Été 85…

Été 85 – Une romance funèbre qui flirte avec l’éphémère

L’été de ses 16 ans, Alexis (Félix Lefebvre), lors d’une sortie en mer sur la côte normande, est sauvé héroïquement du naufrage par David (Benjamin Voisin), 18 ans. Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves. Mais le rêve durera-t-il plus qu’un été ? L’été 85.

Selfie – Je like donc je suis?

Selfie (de l’influence du numérique sur les honnêtes gens) regroupe cinq récits mordants (VLOG de Thomas Bidegain, LE TROLL (roman épistolaire) de Marc Fitoussi, 2,6 / 5 de Tristan Aurouet, RECOMMANDÉ POUR VOUS de Cyril Gelblatdans et SMILEAKS de Vianney Lebasque) dans lesquels des personnages sincères se débattent avec les lois du nouveau monde numérique.

Mon chien Stupide – Quand la dépression finit par avoir un peu de mordant

En pleine crise de la cinquantaine, Henri (Yvan Attal) désigne sa femme Cécile (Charlotte Gainsbourg) et ses quatre enfants comme responsables de ses échecs, de son manque de libido ou encore de son mal de dos. En faisant le bilan critique de sa vie, Henri prend conscience de toutes les choses qu’il n’aura plus. Un énorme chien, aussi mal élevé qu’obsédé, va alors faire irruption dans sa vie et s’installer dans la maison familiale.

The Curse of Audrey Earnshaw – Un film d’horreur folklorique à moitié convaincant

Dans cette œuvre, nous explorons la relation de plus en plus tendue entre Agatha (Catherine Walker) et sa fille Audrey (Jessica Reynolds), qui a été gardée secrète toute sa vie. Suspectée de mener des actes de sorcellerie, sa présence crée une hystérie générale au sein du petit village protestant isolé du reste du monde. Alors que les fermes de la ville deviennent stériles, Agatha continue toujours de prospérer.

Souterrain – Au coeur des émotions

Maxime (Joakim Robillard), mi-vingtaine, travaille dans une mine loin de la ville. 14 jours à la mine, 14 jours de congé à la maison. Ses moments à Val-d’Or sont partagés entre sa blonde qui vient de faire une deuxième fausse couche et son ami d’enfance, Julien (Théodore Pellerin), resté handicapé suite à un accident de voiture qu’il a causé deux ans auparavant.