And then we danced – En nous-mêmes

Depuis sa tendre enfance, Merab danse en duo avec Mary. Son univers bascule avec l’arrivée du charismatique Irakli qui devient rapidement un rival, mais également l’objet d’une attirance insoupçonnée. Tiraillé entre ses ambitions professionnelles et la nécessité de trouver sa voie, Merab doit faire des choix qui changeront à jamais son existence.

Mickey and the Bear – La clef des champs

Mickey Peck, une adolescente du Montana, a la lourde responsabilité de s’occuper de son père, un vétéran accro aux opiacés. Quand l’opportunité se présente de quitter pour de bon le foyer, elle fait face à un choix impossible… Mickey and the Bear, poignant premier long-métrage de la scénariste et réalisatrice…

Liberté – Les hasards heureux du libertinage

Peu avant la Révolution française, quelque part dans les forêts entre Potsdam et Berlin, un groupe d’aristocrates libertins expulsés de la cour puritaine de Louis XVI se rassemblent pour réaliser leurs rêves les plus fous où la quête pour le plaisir ne respecte que les lois dictées par les désirs non satisfaits. Une nuit sadienne d’imaginations sans limites, de déchéance élitiste, d’échanges de regards intentionnés et de fantasmes sexuels les plus excentriques. 

Ma nudité ne sert à rien – Une femme et son chat

En tant que romancière, actrice et scénariste, Marina de Van n’a peur de rien, a toujours hâte de composer avec les tabous et de s’exposer. Essentiellement « fait maison », ce film est un brave autoportrait de De Van, une âme vagabonde d’une quarantaine d’années, qui s’interroge sur son travail, son corps et ses relations à l’ère des applications de rencontres et des baises d’un soir.

FNC – Courts métrages : Compétition nationale 2

On poursuit notre analyse de la compétition nationale des courts métrage avec 5 autres titres. 2 films proviennent du Québec et 3 de l’Ontario. The Pose (Kevin Dempster) – Ontario  Un modèle nu retrouve la paix dans une pose classique. The Pose est ce qu’on pourrait appeler un film… moyen.…

Antigone – La justice des Hommes

Adolescente brillante au parcours jusque-là sans faute, Antigone (Nahéma Ricci) verse du côté de la criminalité en aidant son frère (Rawad El-Zein) à s’évader de prison. L’étau se resserre sur elle à mesure qu’elle affronte l’autorité : la police, la justice, le système pénal et le père d’Hémon, son petit ami. Malgré la peine qu’elle encourt, Antigone demeure fidèle à son propre sens de la justice et gagne ainsi l’adhésion d’une jeunesse qui s’exprime à travers les réseaux sociaux et les manifestations colorées. À un avenir que l’on tente de lui marchander, Antigone renvoie l’amour et la loyauté envers sa famille. 

FNC – Courts métrages : Compétition nationale 1

Après notre analyse des courts métrages en compétition internationale, voici notre point de vue sur la compétition nationale. Dans cette première partie, je vous présente 5 des films en lice. Astres (Andrée-Anne Roussel) – Québec Hyo-Jin assiste aux funérailles de sa sœur cadette en Corée du Sud, son pays natal.…

Acid – Fuir l’ennui

Orgies, substances identifiées ou non; tel est le quotidien de Pete et Sasha, la vingtaine, au cœur d’une Russie où danser en boîte de nuit sur de la musique électro est passible d’arrestation. Incompris ou délaissés par leurs parents, ils testent leurs limites et se questionnent alors qu’un drame vient de bousculer leur groupe d’amis.