Archives de catégorie : Les boules à mites

Critiques de films qui ont plus de 10 ans.

Nekromantik – Gore

Robert Schmadtke (Bernd Daktari Lorenz) est un agent de nettoyage de rue. En fait, il intervient avec une équipe sur des scènes d’accident afin de récupérer les cadavres et divers restes humains. Le personnage ramène en douce chez lui quelques parties de corps (yeux, langue, cœur) avec lesquels sa femme Betty (Beatrice Manowski) et lui … Continuer la lecture de Nekromantik – Gore

Miele – Suicide assisté

Irène (Jasmine Trinca) vit seule dans une maison au bord de la mer non loin de Rome. Son père et son amant la croient étudiante. En réalité, sous le nom de code Miele, elle aide clandestinement des personnes en phase terminale à mourir dignement en leur administrant un barbiturique puissant. Un jour, elle procure une … Continuer la lecture de Miele – Suicide assisté

Roma – Satire

La vie à Rome de 1930 à 1970, vue par un de ses admirateurs, Federico Fellini. Fresque monumentale dans laquelle réalité et fantasmes du réalisateur sont étroitement mêlés. Roma est une mosaïque d’épisodes où Rome est le personnage principal. En fait, cet essai cinématographique est une autobiographie intimement liée à un récit de l’histoire de Rome. … Continuer la lecture de Roma – Satire

8 ½ – Guido!

Guido (Marcello Mastroianni), un cinéaste dépressif fuit le monde du cinéma et se réfugie dans un univers peuplé de fantasmes. Dans 8 ½, Federico Fellini décrit sa propre angoisse face à la création. Alter ego de Fellini, Guido est en manque d’inspiration. Il se perd, se laissant submerger par un flot incontrôlé de souvenirs, de … Continuer la lecture de 8 ½ – Guido!

Ladri di biciclette – Italie d’après guerre

Antonio Ricci (Lamberto Maggiorani), un ouvrier de quarante ans, habite la périphérie de Rome. Chômeur depuis deux ans, il se voit proposer un emploi de colleur d’affiches, à condition qu’il fournisse son propre vélo. Comme le sien a été mis en gage, sa femme, pour le récupérer échange sa seule paire de draps. Mais, le … Continuer la lecture de Ladri di biciclette – Italie d’après guerre

La vita è bella – Joie de vivre

Troisième texte d’une série de 12 sur le cinéma italien. En 1939, Guido Roberto Benigni), jeune homme plein de gaieté, rêve d’ouvrir une librairie, malgré l’administration fasciste en place. Il tombe amoureux de Dora (Nicoletta Braschi), institutrice étouffée par le conformisme familial et l’enlève le jour de ses fiançailles avec un bureaucrate du régime fasciste. … Continuer la lecture de La vita è bella – Joie de vivre

Cinéma italien – La grande bellezza

Voici enfin le premier film italien de notre série. Pour débuter, j’ai décidé d’y aller d’un film plus récent : La grande bellezza (2013). C’est à Rome que se déroule le magnifique film de Paolo Sorrentino. Au début du film, la capitale italienne nous est montrée d’un point de vue touristique. C’est d’ailleurs un groupe de … Continuer la lecture de Cinéma italien – La grande bellezza