The Young Arsonists - une

[TIFF] The Young Arsonists — Pouvoir, connaissances et dangers

« With this blood we bond. By this bond, we’ve had reject all outsiders. By this fire, we declare this house safe from those who would trespass against us. Now, and at the hour of our death. »
[Avec ce sang nous nous lions. Par ce lien, nous avons dû rejeter tous les étrangers. Par ce feu, nous déclarons cette maison à l’abri de ceux qui voudraient nous offenser. Maintenant, et à l’heure de notre mort.]

The Young Arsonists - affiche

Ontario, 1987. Avec la mort de son frère Seamus et la saisie de la ferme familiale, le monde de Nicole (Maddy Martin), 14 ans, est sombre. Lorsque sa meilleure amie obstinée Veronica (Jenna Warren) décide de transformer la ferme abandonnée de Nicole en leur quartier général pour l’été, elles sont rejointes par leurs amies Amber (Sadie Rose) et Sara (Madison Baines). Ensemble, elles créent une évasion secrète de leur vie familiale troublée, de l’isolement du paysage rural et des contraintes patriarcales étouffantes. Les relations des filles s’approfondissent et leur lien émotionnel devient physique lorsque leurs cycles menstruels se synchronisent. Lors d’une cérémonie qui solidifie leur nouveau lien, ils jurent de se protéger et de protéger la maison à tout prix. Lorsque leur monde est menacé par une société de développement, la solidarité et les relations des filles sont mises à l’épreuve à l’extrême et de douloureux secrets éclatent. 

Avec The Young Arsonists, Sheila Pye explore, avec son premier long métrage, la férocité et les traumatismes émotionnels d’un groupe d’adolescentes face aux abus, à la pauvreté et à la mort, alors que ces jeunes filles luttent pour trouver un endroit sûr dans le monde.

La synchronisation des corps

C’est en inspirant du phénomène biologique du corps des femmes, communiquant de manière non verbale par la transmission de phéromones, ce qui peut synchroniser leurs cycles menstruels, que la réalisatrice construit le lien entre ses personnages. Les troubles émotionnels et hormonaux vécus par les filles dans le film sont un thème important et sont examinés à travers ce lien. Dans une tentative de déconstruire le sentiment de peur et de honte associé aux menstruations et à la sexualité adolescente, ces aspects de l’histoire sont traités avec un immense respect et avec honnêteté. C’est aussi une façon d’illustrer comment des liens émotionnels peuvent être transcendés au niveau physique.

Puis, les rôles de genre sont réexaminés à travers la relation amoureuse entre Nicole et Veronica et créent également une plate-forme pour la déconstruction des conventions stéréotypées et des codes féminins auxquels nous sommes éduqués dans notre société nord-américaine. Les personnages créent leur société utopique libérée des contraintes des règles à prédominance patriarcale et de la dissémination du pouvoir.

Young Arsonists - La synchronisation des corps
Sara (Madison Baines), Veronica (Jenna Warren) et Amber (Sadie Rose)

Afin d’illustrer ce nouveau monde, la réalisatrice offre une scène particulièrement forte dans laquelle les filles font un pacte par le sang. Mais plutôt que d’y aller de la traditionnelle coupure dans la main, les filles collectent du sang menstruel afin de s’unir. Les cycles menstruels ont toujours été un sujet tabou dans la culture populaire. Par cette simple scène, Pye brise le moule en racontant que les jeunes femmes peuvent être plus puissantes et presque dangereuses une fois qu’elles ont leurs règles. Ces jeunes femmes vivent ensemble le changement vers la féminité tout en faisant face aux structures de pouvoir internes au sein de leur groupe d’amitié, comme ce serait le cas dans la société à laquelle elles appartiennent.

Petit fait amusant : la chimie à l’écran et hors écran étant essentielle pour créer l’authenticité des amitiés au sein du groupe de filles de The Young Arsonists, la réalisatrice a créé un groupe de discussion pour les filles, afin qu’elles puissent créer une sorte de lien émotionnel avant d’entamer le tournage. Et quand on regarde le film, on ne peut que se dire que l’idée était bonne.

Survivre

La maison où vivait Nicole, avant la mort de son frère ainé, est un personnage en soi. L’ambiance des pièces, les couleurs, les textures, elles nous racontent l’histoire des adolescentes. Une histoire à la fois terrible, dure et triste, mais offrant tout de même de l’espoir. 

L’esthétique de The Young Arsonists transcende les espaces physiques et se fond parfaitement dans les sons du film. La partition atmosphérique de Tom Third mélange les sons de l’été avec les sons presque symphoniques de la ferme en décomposition et l’énergie de combustion des quatre filles. La partition de Third se marie parfaitement avec la musique des années 1980 utilisée, avec notamment Joy Division et Brian Eno.

The Young Arsonists - Survivre
Nicole (Maddy Martin)

C’est donc en racontant les histoires de la trame narrative, avec un fort accent mis sur le langage visuel, que la réalisatrice illustre ce conte en révélant la poésie et le mystère innés de l’image cinématographique. Isolée dans l’espace et dans le temps, la ferme abandonnée est une île déserte où s’exposent les nuances (et détresses) psychologiques des personnages. La maison elle-même est vraiment un personnage du film et l’une des images centrales. Elle reflète le dualisme récurrent présent dans le film et chez les protagonistes et existe dans le domaine visuel de la décomposition et de la destruction, mais aussi de la beauté et de la magie qui se produisent à l’intérieur. 

Mais pour survivre à leurs dures réalités, ces adolescentes devront renaître. C’est par la destruction — qui peut aussi être une forme de création — qu’elles pourraient reprendre vie. Et ce lieu de rencontre est une source d’inspiration pour les personnages et leur offre la possibilité d’être un individu à part entière pour la première fois de leur vie. Le feu est ainsi une image centrale du film — un symbole de pouvoir et de connaissance, mais aussi de danger.

Le lien intense qui unit Nicole, Veronica, Amber et Sara est donc renforcé par leur isolement du monde extérieur. Ensemble, ces filles trouvent leur safe space dans un monde qu’elles ont créé loin des adultes. Un monde malheureusement tout aussi dur et cruel que celui qu’elles tentent de fuir. Car lorsqu’on ne connait que violence, honte, désespoir ou rage, que peut-on offrir d’autre aux gens qu’on aime? La question, tout au long du film, sera donc de savoir si les filles renaîtront de leurs cendres, ou si elles brûleront plutôt avec elles.

Un peu plus…

The Young Arsonists est une histoire de découverte de soi, d’amitié et de nouveaux départs forgés à partir des cendres. En suivant l’histoire de Nicole, qui a vécu beaucoup de choses au cours de la dernière année — elle a perdu son frère, elle a perdu sa maison et a dû emménager dans un petit appartement en ville avec ses parents dépressifs —, le film montre une des réalités sociales et économiques de la démographie rurale et de son influence sur les personnes qui y grandissent.

Young Arsonists - Un peu plus
Les filles dans leur petit « paradis »

Il s’agit du premier long métrage de l’artiste visuelle de renommée internationale Sheila Pye, connue pour ses installations photographiques et vidéo à grande échelle qui font partie des collections permanentes du Smithsonian Institute et de la Galerie d’art de l’Ontario. Pye a conçu un drame psychologique intime et saisissant avec des éléments de réalisme magique, révélant un monde à la fois sordide et beau. 

« I always knew that The Young Arsonists would be my first film because the story was so close to me and my childhood. » [J’ai toujours su que The Young Arsonists serait mon premier film, car l’histoire était si proche de moi et de mon enfance.]

Parfois, il faut détruire ce qu’on aime pour retrouver la liberté. Nos 4 héroïnes jouent avec ce concept au sens propre et figuré, acceptant de détruire leurs mondes en espérant en créer un meilleur. Et du coup, Pye offre un film à ne pas manquer.

The Young Arsonists est présenté au TIFF, les 10, 11 et 14 septembre 2022.

Fiche technique

Titre original
The Young Arsonists
Durée
97 minutes
Année
2022
Pays
Canada
Réalisateur
Sheila Pye
Scénario
Sheila Pye
Note
8 /10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fiche technique

Titre original
The Young Arsonists
Durée
97 minutes
Année
2022
Pays
Canada
Réalisateur
Sheila Pye
Scénario
Sheila Pye
Note
8 /10

© 2021 Le petit septième