Alex - une

Alex — Amitié impromptue

« Ça vous dit un bœuf bourguignon? »

Alex - affiche

Un prostitué se lie d’amitié avec une vieille dame.

Avec Alex, Jean-Pierre Huot raconte une histoire tendre, d’amour et d’amitié entre deux personnes qui, a priori, n’ont rien à faire ensemble. 

Toucher avec justesse

Il y a une fine ligne qui sépare le film touchant du film larmoyant. Huot, avec son court métrage, réussit pleinement à rester du bon côté de cette ligne. Son personnage principal est une représentation juste d’un homme coincé dans une situation difficile d’où il ne tente pas vraiment de se sortir. Jusqu’à l’événement qui changera le cours de sa vie. 

Alex - Toucher avec justesse
Alex (Jonathan Robert)

Tomber dans les clichés aurait été si facile avec un personnage d’homme qui se prostitue. Heureusement, une fois qu’il a mis en place la situation d’Alex dans la séquence d’ouverture, le réalisateur passe à autre chose. Il fait comprendre au spectateur qui, et comment est son héros, sans expliquer chaque petit détail (ce qui aurait coûté de précieuses minutes que l’on ne possède pas dans le format court). 

Puis, on creuse le personnage de façon simple, mais suffisamment profonde pour lui donner une vraie présence et un pouvoir d’attachement. Bravo à Jonathan Robert qui interprète Alex. Il joue bien ce héros brisé, difficile à faire aimer. Le spectateur en est touché, sans pour autant avoir envie de pleurer devant cet homme à l’estime fragile.

De l’ombre à la lumière

Alex, c’est aussi une façon de montrer que parfois, une seule rencontre peut changer le parcours d’une personne. Le protagoniste vit dans un monde d’exploitation et de consommation qui l’empêche de vivre des relations saines avec ceux qui l’entourent. Mais lorsque, un jour, il se sent particulièrement seul, il saisit l’occasion de développer une relation avec une personne âgée qu’il rencontre par hasard. Cette relation apporte de la clarté à sa vie et le transforme profondément.

Alex - Ombre et lumière

Par cette relation, le réalisateur montre que la valeur d’une personne ne diminue pas avec l’âge. Claire (Angèle Coutu) redonnera confiance à Alex et lui redonnera goût à la vie. À travers cette relation, l’homme réfléchira à ce qui est important pour lui. 

Au final, le film de Huot montre qu’une amitié saine et positive peut se trouver à n’importe quel âge, et auprès de la plus étonnante des personnes. Il faut juste garder les yeux et l’esprit ouvert.

Bande-annonce

Fiche technique

Titre original
Alex
Durée
15 minutes
Année
2022
Pays
Québec (Canada)
Réalisateur
Jean-Pierre Huot
Scénario
Jean-Pierre Huot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fiche technique

Titre original
Alex
Durée
15 minutes
Année
2022
Pays
Québec (Canada)
Réalisateur
Jean-Pierre Huot
Scénario
Jean-Pierre Huot

© 2021 Le petit septième