Fantasia en fête décembre - Une

Fantasia en fête revient avec 13 films gratuits

Le 10 décembre 2021

Le Festival international de films Fantasia offre une seconde série de projections gratuites, tenues dans le cadre de son 25e anniversaire. Du 10 au 19 décembre, Fantasia propose donc 13 films aux cinéphiles. 

Pour le mois de décembre, la sélection continue de mettre à l’honneur plusieurs longs métrages qui ont marqué l’histoire du festival. Les spectateurs pourront notamment découvrir – ou redécouvrir – des œuvres phares de Satoshi Kon, RKSS, Takashi Miike, Marina de Van, Hideo Nakata, Anders Thomas Jensen, Chang Cheh, Sion Sono et Stuart Gordon. Le public pourra aussi voir une version restaurée du classique Le martien de Noël (1971), une folle comédie des Fêtes réalisée par Bertrand Gosselin et interprétée par Marcel Sabourin.

Toutes les projections auront lieu au cinéma J.A. de Sève de l’Université Concordia (1400 boulevard de Maisonneuve O), l’une des salles de projections estivales du Festival depuis 2003. 

Il est à noter que même si les projections sont gratuites, il faut réserver sa place, et présenter un passeport vaccinal valide. 

Le programme

Vendredi 10 décembre

19h45 – Fudoh: The New Generation (1997, Japon, réal. : Takashi Miike) 

Thriller de yakuza unique, ce film d’action transgressif qui a introduit Takashi Miike à Fantasia est de retour dans une nouvelle version 4K.

Samedi 11 décembre

16h30 – Ringu (1999, Japon, réal. : Hideo Nakata) 

Une cassette vidéo transmet une malédiction qui tue en sept jours dans ce classique qui a influencé le cinéma d’horreur mondial pendant une décennie.

Ringu

19h00 – Turbo Kid (2015, Québec, réal. : François Simard, Anouk Whissell, Yoann-Karl Whissell) Un hommage électrisant aux films post-apocalyptiques des années 1980 réalisé par le trio de cinéastes québécois RKSS.

Dimanche 12 décembre

14h – Millennium Actress (2001, Japon, réal. : Satoshi Kon)

La restauration en 4K du chef-d’œuvre du regretté Satoshi Kon. D’une beauté captivante et d’une créativité formelle.

16h – Ghost World (2001, É-U, réal. : Terry Zwigoff) 

Le malaise adolescent rencontre l’aliénation quadragénaire dans cette miraculeuse comédie sur les marginaux.

18h45 – Han Gong-ju (2014, Corée du Sud, réal. : Lee Su-jin) 

Un classique selon Martin Scorsese, HAN GONG-JU frise la perfection. Impossible de rester insensible à ce drame aussi pertinent que percutant.

Vendredi 17 décembre

19h30 – Dans ma peau (2003, France, réal. : Marina de Van) 

Marina de Van a scénarisé, réalisé et joué dans ce drame d’horreur corporelle : un des films de genre français les plus audacieux présenté en 35mm. 

Samedi 18 décembre

14h – Five Venoms (1978, Hong Kong, réal. : Chang Cheh) 

Un des plus iconiques films de kung-fu, réalisé par Chang Cheh, un maître de l’âge d’or du cinéma d’arts martiaux.

16h15 – Adam’s Apples (2005, Danemark, réal. : Anders Thomas Jensen) 

Cette comédie noire excentrique truffée de rebondissements réalisée par Anders Thomas Jensen met en vedette Ulrich Thomsen et Mads Mikkelsen.

Adam's Apple

19h00 – Re-Animator (1985, É-U, réal. : Stuart Gordon) 

La mort n’est que le commencement dans ce classique de la comédie d’horreur des années 1980 librement inspiré de l’oeuvre de H. P. Lovecraft et projeté en 35mm pour l’occasion.

Dimanche 19 décembre

14h – Le Martien de Noël (1971, Québec, réal. : Bernard Gosselin)

Un coloré martien en panne se lie d’amitié avec deux jeunes Québécois. Voyez en famille cette folle comédie des Fêtes en version restaurée.

16h15 – Sell Out (2008, Malaisie, réal. : Yeo Joon Han) 

Un des rares films culte à provenir de la Malaisie prenant pour cible la culture d’entreprise par l’entremise inoubliable de la comédie musicale!

18h45 – Love & Peace (2015, Japon, réal. : Sion Sono) 

Cette comédie musicale fantaisiste où évoluent des jouets qui parlent, un kaiju attachant et une star de J-pop pourrait devenir un classique de Noël!

***

Pour en savoir plus sur la programmation complète, il suffit de visiter le site de Fantasia en fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le 10 décembre 2021

© 2021 Le petit septième