[FNC] Debout les femmes! — Les anges

« Mais oui, je parle avec colère parce que les gens vont continuer à se lever à quatre heures du matin, à être payés 3 heures à 10 euros. Et vous laissez faire ça! »

 « Mais qui m’a mis cette tête de con? »

DEBOUT LES FEMMES AfficheCe n’est pas le grand amour entre le député En Marche ! Bruno Bonnell et l’insoumis François Ruffin. Et pourtant… C’est parti pour le premier « road-movie parlementaire » à la rencontre des femmes qui s’occupent de nos enfants, nos malades, nos personnes âgées. Ensemble, avec ces invisibles du soin et du lien, ils vont traverser confinement et couvre-feu, partager rires et larmes, colère et espoir. Ensemble, ils vont se bagarrer, des plateaux télés à la tribune de l’Hémicycle, pour que ces travailleuses soient enfin reconnues, dans leur statut, dans leurs revenus.

Et s’il le faut, ils réinventeront l’Assemblée…

Avec Debout les femmes!, Gilles Perret et François Ruffin tentent à nouveau de faire changer les choses. Cette fois-ci, ils veulent donner leurs lettres de noblesse aux personnes qui aident les gens dans le besoin. 

Faire du bruit

Quand Ruffin décide de s’attaquer à un problème, il fait beaucoup de bruit. Après son incroyable Merci patron!, il frappe à nouveau, mais cette fois-ci ce sont les députés qui devront subir sa colère. 

DEBOUT LES FEMMES - Faire du bruit
Gilles Perret et François Ruffin sur la route

« Mais oui, je parle avec colère parce que les gens vont continuer à se lever à quatre heures du matin, à être payés 3 heures à 10 euros. Et vous laissez faire ça! »

Ce que montre fondamentalement Debout les femmes!, c’est à quel point un changement de règles qui fait juste du sens réussit à être tassé par l’Assemblée. Comment se fait-il que des femmes qui travaillent plus de 50 heures par semaine se retrouvent, à la fin de l’année, avec un salaire d’à peine 10 000 euros?

Des aides à la précarité en situation de précarité

De par leurs métiers, ces femmes touchent aux corps, qu’elles soignent, qu’elles lavent, qu’elles portent. Et elles mettent du cœur à l’ouvrage. Mais pourtant elles vivent presque toutes dans une situation de précarité.

DEBOUT LES FEMMES - précarité
3 des intervenantes qui travaillent dans les services à domiciles

Dans leur film, les réalisateurs posent cette question : pourquoi ces métiers, essentiels, sont-ils sans statut, sans revenu? Pourquoi, pour ces femmes des salaires de misère et des vies de galère? Franchement, qui pense un instant qu’elles sont moins utiles que les courtiers et les publicitaires?

Ce genre de road movie politique est un must see! Et ce que l’on soit en France ou au Québec, car la réalité est assez similaire.

Note : 8.5/10

Debout les femmes! est présenté au FNC, du 6 au 31 octobre 2021.

 Bande-annonce

Fiche technique : 

Titre original : Debout les femmes!
Durée : 85 minutes
Année : 2020
Pays : France
Réalisateur : François Ruffin et Gilles Perret
Scénario : François Ruffin et Gilles Perret

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Le petit septième