Il y a quelques semaines, j’ai vu le film Dream Horse, un excellent film qui traite, entre autres, de paris sportifs dans le monde de la course de chevaux. Ce film qui offre une histoire classique de triomphe contre l’adversité m’a donné envie de voir si j’avais déjà aimé d’autres films touchants au monde du pari sportif. 

J’en ai trouvé quelques-uns. Après un petit tri, j’en ai conservé 5, que je vous présente ici. Je les ai classés par année, en commençant par le plus ancien.

Eight men out (1988) – John Sayles

Les White Sox de Chicago, considérés comme la crème de la crème et l’une des meilleures équipes des ligues majeures, viennent de remporter le championnat de la Ligue américaine et sont favoris pour remporter les World Series contre les Reds. Alors que le propriétaire de l’équipe, Charles A. Comiskey, se vante publiquement de la supériorité de l’équipe qu’il a constituée, en particulier dans sa cohésion, il ne sait pas que la cohésion dans la détermination des joueurs à gagner n’a d’égale que leur sentiment de non-appréciation de Comiskey, en particulier financièrement. Il les floue encore et encore sur les promesses faites, surtout au niveau des salaires. Sentant une opportunité, certains joueurs professionnels du pari commencent à monter une arnaque lucrative en fixant d’avance le résultat des parties.

Il y a finalement huit joueurs qui participent à des degrés divers. Les choses dérapent rapidement alors que chaque individu veille uniquement à ses propres intérêts.

Ce récit semi-fictif du scandale entourant les World Series de 1919, appelé le scandale des Black Sox, est présenté de façon simple, mais efficace. Il s’agit d’un film que tout amateur de baseball devrait voir. Surtout ceux qui aiment parier sur les matches. 😉

Snatch (2000) – Guy Ritchie

Turkish et son ami/complice Tommy sont entraînés dans le monde des matchs truqués par le célèbre truand Brick Top. Les choses se compliquent lorsque le boxeur qu’ils avaient choisi pour gagner est sévèrement battu par Mickey.

Ce dernier entre dans l’équation après que Turkish, un promoteur de boxe sans licence, veut acheter une caravane à des gitans. Ils essaient ensuite de convaincre Mickey non seulement de se battre pour eux, mais aussi de perdre pour eux. Pendant que tout cela se passe, un énorme braquage de diamants a lieu et une poignée de personnages hétéroclites entrent dans l’histoire, dont « Cousin Avi », « Boris The Blade », « Franky Four Fingers » et « Bullet Tooth Tony ». Les choses vont de mal en pis à mesure que tout tourne autour de l’argent, des armes à feu et du maudit chien.

En plus d’être un film qui traite du monde interlope des paris sur la boxe de rue, Snatch est un thriller magnifiquement scénarisé. Sans oublier Brad Pitt qui est mémorable!

Big shot : Confessions of a campus bookie (2002) – Ernest R. Dickerson

Le gentil garçon de Moyher, Benny Silman, originaire de Brooklyn, devient étudiant en économie à l’université d’État de l’Arizona — pour le soleil, les filles sexy et la proximité du paradis du jeu de Las Vegas. 

Benny réussit ses études, étant un génie des mathématiques. Mais celui qui gagne de l’argent dans le sport, grâce à lui, c’est le bookmaker Troy, qui le recrute cependant sous-traitant, se faisant quelques milliers de dollars. L’année suivante Benny se lance à son compte, avec quelques dizaines d’étudiants vassaux, et gagne au centuple. Puis, le grand frère d’un ami, l’agent de change de Chicago Joe Jr., n’en veut pas à Benny pour une perte de 6 000 $, mais plante l’idée de tricher en jouant le « spread » à travers un sportif complice. Ils recrutent donc le basketteur universitaire de classe NBA, Stevin « Hedake » Smith. Le baron de la drogue local, Big Red, s’impose comme deuxième investisseur, mais Benny parvient à garder ce secret pour la « famille » de Joe. Hélas, Benny fait également une conquête féminine : Callie, la fille de l’éleveur de chevaux de Caroline, dont le harcèlement moralisateur de ne pas « gaspiller son talent » rend le travail, les études et les rencontres trop difficiles. Malheureusement pour le jeune homme, un jour il s’assoupit trop longtemps et n’est pas là où il devrait être pour tout faire fonctionner, dans une entreprise qui pardonne rarement les pertes. Ensuite, le FBI commence à enquêter sur des statistiques suspectes…

Bookies (2003) – Mark Illsley

Bookies est centré sur quatre amis d’université qui deviennent de petits bookmakers. Mais lorsque leur petite entreprise se met à trop bien fonctionner, ils découvrent que leur monde devient dangereusement incontrôlable lorsque leur cupidité attire l’attention du crime organisé.

Plutôt que d’utiliser le format dramatique, Illsley a choisi la comédie. C’est ce qui rend ce film intéressant. 

Two for the Money (2005) – D.J. Caruso

Brandon Lang vit pour le football. Mais une blessure l’éloigne des pros. Il réalise soudainement qu’il peut anticiper son quart-arrière, ce qui fait de lui un brillant prédicteur des résultats des matchs. Ayant besoin d’argent, il quitte Vegas pour Manhattan afin de travailler pour Walter Abrams, et conseiller les parieurs. Walter a une femme dévouée, une jeune fille et une entreprise florissante, mais il a des problèmes : un cœur de clochard, la conviction qu’il est un maître manipulateur et des dépendances à peine maîtrisées. Il refait Brandon et une relation père-fils se développe. Ensuite, les choses tournent mal. Walter dirige peut-être une arnaque. 

Al Pacino et Matthew McConaughey… Quoi dire de plus?

***

Vous êtes maintenant prêt à vous lancer dans les paris sportifs. 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *