You Cannot Kill David Arquette – Jusqu’où poursuivre un rêve?

« I’m just kinda sick being a joke. »
[Je suis juste tanné d’être une farce.]

You Cannot Kill David Arquette - afficheÀ l’âge de 48 ans, alors qu’il se remet d’une crise cardiaque, David Arquette décide qu’il est temps de faire face à la seule chose qui le hante vraiment : sa carrière de lutteur professionnel. Vous le connaissez peut-être pour son rôle dans la franchise Scream et pour avoir fait partie de la célèbre famille d’acteurs Arquette (les sœurs Rosanna et Patricia, feu Alexis, le père Lewis), mais pour des millions de fans de lutte professionnelle, c’est l’acteur hollywoodien qui a «remporté» le 25 avril 2000 sans réellement le mériter le Championnat du monde poids-lourd de la fédération World Championship Wrestling (WCW) en battant Jeff Jarrett et Eric Bischoff, le tout orchestré pour promouvoir la comédie Ready to Rumble (2000). Mais voilà, David Arquette ne jouait pas la comédie ce soir-là; il aime vraiment la lutte professionnelle et est déterminé à prouver qu’il peut être un vrai lutteur. Il se lance donc dans un voyage des plus bizarres qui soit, l’amenant à des matchs dans des arrière-cours, au Mexique, jusqu’à un combat sanglant avec Nick Gage à Hollywood. C’est fou? Bien entendu. Sauvage? Ouais! Dangereux? Sans aucun doute. Mais qui aurait voulu qu’il en soit autrement. David Arquette n’est pas tuable — seul David Arquette peut tuer David Arquette.

Avec You Cannot Kill David Arquette, David Darg et Price James montrent un visage méconnu de l’acteur et offrent un film intelligent et touchant. 

Quand la vie ne va pas comme on le voudrait

Quand la vie ne va pas comme prévue
David Arquette avant un match de lutte

Vous connaissez David Arquette? Oui, c’est un acteur. Mais saviez-vous qu’il s’est écoulé 10 années depuis sa dernière audition couronnée d’un rôle? Imaginez, 10 ans à passer des entretiens d’embauches sans décrocher un seul emploi…

Vous le connaissez sûrement pour son rôle de policier idiot dans Scream (Frissons). Mais saviez-vous que ce rôle a, en quelques sortes, contribué au déclin de sa carrière. Le documentaire nous montre le genre de rôles qu’il obtenait avant, et ceux après. Plus personne ne lui offrait de bons rôles. 

En 2000, il participe à un coup de marketing génial pour la sortie du film Ready to Rumble. Arquette, un super méga fan de lutte obtient la chance de participer à un match de championnat de la WCW. Ce coup de marketing devient le plus grand moment de la vie de l’acteur, et le début du déclin de son bonheur. Arquette remporte le championnat Heavyweight lors de ce match. Mais il devient l’ennemi numéro 1 dans la famille des lutteurs. Tous (à quelques exceptions près) le détestent. Ils lui reprochent de ne pas avoir travaillé pour obtenir ce que chacun d’eux rêve d’avoir depuis toujours, et ce pour quoi ils ont travaillé si fort. 19 ans se sont écoulés depuis ce grand moment. Et Arquette est toujours hanté par ce moment de sa vie. Puis, en 2018, il fait une crise cardiaque… En 2019, il décide d’aller au bout de son plus grand rêve.

Tout pour un rêve?

You Cannot Kill David Arquette - Tout pour un rêve
David avec ses médecins

Le rêve de l’homme fin quarantaine? Retourner dans le ring afin de gagner le respect des autres lutteurs. Pour y parvenir, il va en manger une tabarnak, comme on dit.

Au début de You Cannot Kill David Arquette, on voit l’acteur rencontrer des médecins. On apprend qu’il est physiquement faible. Sa crise de cœur a laissé des séquelles et il est particulièrement fragile au niveau de son sang. Sans entrer dans les détails, on apprend que de grosses ecchymoses peuvent facilement se transformer en hémorragie interne. 

Puis, il lance en blague à son médecin quelque chose comme « Alors j’ai le ok pour lutter? » Il était sérieux. Il se retrouve dans une cour arrière pour lutter contre des gars qui le détestent et qui veulent lui régler son compte. Et c’est ce qui arrive. Arquette se fait démolir. Tabassé à coup de chaises et de néons qu’on lui éclate sur le crâne. 

Après ça, il décide de se lancer dans un entraînement sérieux afin de réellement apprendre à lutter. C’est ce à quoi le spectateur assiste dans la deuxième partie du film. Mais jusqu’où l’acteur/lutteur ira-t-il pour réaliser son rêve? Sa femme dira même à un certain moment que soit il va en mourir, soit leur mariage ne survivra pas…

Mais encore…

You Cannot Kill David Arquette - Mais encoreÀ mesure que le documentaire progresse, on ne sait pas si on doit avoir un grand respect pour cet homme ou si on doit simplement le trouver fou. Après tout, se lancer dans ce genre de projet sachant que ça risque de vous tuer (et qu’il a 3 enfants), ce n’est pas ce qui semble le plus intelligent à faire.

You Cannot Kill David Arquette, c’est l’histoire d’un homme qui cherche à réécrire sa propre histoire et à être fidèle à lui-même. C’est aussi un film touchant qui ne vous laissera pas froid. 

Note : 8.5/10

Bande-annonce

1 réflexion sur “You Cannot Kill David Arquette – Jusqu’où poursuivre un rêve?”

  1. Je viens de voir le documentaire ! David continue à faire ce que tu aimes peu importe les commentaires débile et surtout ne change pas et reste sobre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième