Dans le cadre d’Italie tout court!, François a rencontré, pour Le Petit Septième, Federico del Buono, dont le premier film, Conquista il mondo, sera présenté sur notre site du 6 au 8 décembre 2019. Cette entrevue a été l’occasion d’en apprendre davantage sur le film, mais aussi sur les tendances du cinéma italien. Voici des grands extraits de cette discussion.

locandina attori vanessa - afficheFrançois : Comment est née l’idée de Conquista il mondo?

Federico : Je cherchais à traiter de l’aspect psychologique des personnages. Je voulais faire une histoire qui pourrait être un miroir des gens qui travaillent dans l’industrie cinématographique, dans la peur, dans l’intimidation…

Le théâtre est un peu une métaphore: tout est vrai; tout est faux; tout peut arriver. Et on y accepte certaines exagérations que les personnages peuvent vivre.

François : Alors le théâtre est une excuse pour parler d’intimidation?

Federico : Oui, j’ai un rapport intime avec le théâtre. J’aime le théâtre. Et la vie de cette actrice m’a inspiré à faire ce film, dans lequel le théâtre est un peu comme une métaphore. Sur une scène, on est à découvert, à nu devant le public. C’était parfait

François : Ce n’était pas trop difficile de faire un film qui se déroule dans un théâtre?

Federico : C’était stimulant plus que difficile. Unir le théâtre et le cinéma n’est pas facile. Ce sont deux mondes différents. Ça à été très intéressant de faire un film dans un théâtre qui parle de théâtre. Très compliqué parce que tu dois suivre quand même les règles du théâtre. C’était très divertissant. Compliqué, mais divertissant.

François : le film est très bon. Mais pour un public typique,il peut paraître un peu compliqué.

Federico : Oui, je le sais. En fait, la carrière de Conquista il mondo dans les festivals à été beaucoup plus prolifique à l’étranger qu’en Italie. C’est un type de film qu’on ne regarde pas beaucoup en Italie. On préfère les films d’action. Au contraire, j’ai reçu un accueil excellent en Amérique, en Inde, au Canada. On a fait 4 festivals en Inde et on a gagné 12 prix! 

Donc, oui, un film très complexe, surtout que c’est un court métrage donc on a moins de temps pour le comprendre. 

François: Les courts métrages ne sont pas beaucoup vus en général. Et celui-ci, nous sommes vraiment très contents de le présenter. Je ne sais pas qui a assuré la direction photo, mais l’image est superbe. C’est sombre, mais il en sort une lumière spéciale… 

Federico del Buono
Federico del Buono

Federico: C’est vrai. L’image que je voulais donner est celle d’un théâtre très classique. Avec des couleurs très froides. Un peu parce que le théâtre est comme une métaphore de l’émotion de la femme. La photographie devait donc être obscure, subtile. 

François: Où le film a-t-il été tourné?

Federico: Ici à Bologna. Le théâtre se nomme le Théâtre des Alemani, un théâtre historique ici à Bologne, et réellement très beau. 

François : La caméra est très mobile. Est-ce pour montrer les vertiges de la protagoniste?

Federico: Oui… Je ne sais pas… Je voulais certainement donner au spectateur une impression de mouvement. 

François : Pourquoi tant de haine dans le milieu théâtral? Tous les autres acteurs semblent l’haïr. Cela vient-il d’une expérience personnelle ou de quelque chose que tu as vue? 

Federico: Alors, j’ai repris un peu l’histoire de l’actrice principale. Il lui est arrivé une expérience semblable; pas aussi démesurée, mais similaire. La raison pour laquelle il y a davantage de haine, c’est que le théâtre est un milieu beaucoup plus fermé et il y a donc plus de compétition. 

François:: Tu avais déjà travaillé avec cette actrice auparavant? 

Federico: Oui, à quelques occasions. Pour moi, elle est une merveilleuse actrice avec une capacité expressive exceptionnelle. Elle est une actrice de théâtre depuis tant d’années, mais elle n’avait jamais fait de cinéma. 

François: Ce n’est pas ton premier film ?

Federico: En tant que réalisateur, oui !

François: Alors, travailles-tu actuellement sur un nouveau projet?

Federico: Maintenant, non. Nous venons de terminer le tournage d’un autre film et nous sommes à la post-production. Dans environ une semaine, nous aurons terminé et nous sommes très contents du résultat parce que nous avons fait une travail exceptionnel. 

François: C’est un autre court métrage?

Conquista il mondo - Vanessa Montanari
Giada (Vanessa Montanari)

Federico: Un autre court, oui. C’est le dernier que je tournerai. Nous avons eu un cast vraiment superbe, des acteurs vraiment importants en Italie et même sur la scène mondiale. C’est une histoire très dramatique, un peu comme Conquista il mondo, mais davantage axée sur des thématiques familiales. Il y est questions de la relation entre père et fils. 

François: Un sujet très italien, la famille… 

Federico: Plus italien, oui exact ! Beaucoup plus italien et beaucoup plus simple à comprendre ! 

François: J’ai réalisé que Conquista il mondo ne traite pas d’un sujet que l’on voit beaucoup dans le cinéma italien.  

Federico: Malheureusement… Nous n’avons pas ce type de cinéma qui, au contraire, fonctionne beaucoup en Amérique. On aime le cinéma plus léger, les comédies. 

François:: Comment voudrais-tu que l’on présente ton film au public canadien, montréalais?

Federico: J’adore le Canada parce que c’est un pays magnifique et je suis vraiment en amour avec son peuple. J’aimerais donc le présenter comme un film à regarder avec attention, avec passion, à se poser des questions pendant qu’il le regarde et à trouver ses propres explications. 

François : À la fin, on ne sait pas vraiment si ça finit bien. C’est très intéressant que cela ne soit pas trop clair. 

Federico: Oui, c’est un peu comme la vie… On prend des décisions mais, à la fin, nous ne savons pas si nous nous sommes complètement trompés. Elle décide de suivre son coeur et de faire ses propres choix, mais on ne sait pas si elle s’est trompée ou non. Et donc j’ai décidé de laisser le spectateur choisir ce qui arrivera ensuite. C’était très important pour moi. 

***

Venez vous faire votre propre idée de la destinée de la protagoniste de ce court métrage! Conquista il mondo sera présenté gratuitement du 6 au 8 décembre directement sur la page du Petit Septième, dans le cadre d’Italie tout court !.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *