« She’ll be gone in the morning. »
[Elle ne sera plus là demain matin.]

The cunning man - afficheUn fermier âgé et mystérieux traverse les vallées galloises en y ramassant des animaux morts. Refusant les services du collecteur de l’abattoir local, ce qu’il a en réserve pour ces créatures dépasse l’imagination.

The Cunning Man, de Zoë Dobson, est un court métrage inspiré de John Harries, un médecin et guérisseur gallois qui a vécu au 19e siècle et qui utilisait des méthodes alternatives comme la magie et l’astrologie. Le fameux personnage, dont le carnet d’incantations est maintenant conservé à la Bibliothèque nationale de Galles, est devenu un incontournable du folklore gallois.

Un conte

Cunning man - un conte
Afran

Qu’est-ce qu’un cunning man? C’est un ancien nom anglais qui désigne un médecin local qui utilisait à la fois la médecine conventionnelle et la magie sur les humains et les animaux. Ici, le médecin, Afran, est plutôt un fermier à la retraite et il évolue dans un environnement contemporain. Mais le mythique et le réel se chevauchent de façon assez efficace dans ce court film.

Le moment fort du film arrive lorsqu’Afran récite une incantation (en gallois) tirée de son livre de sorts. Une scène qui semble très réaliste. Plutôt que de prononcer des sons incompréhensibles, Afran récite les cinq droits fondamentaux des animaux énoncés dans le traité de Lisbonne… signé en 2007! Par la citation de cet accord récent, le film est d’autant plus ancré dans un espace-temps contemporain. Certains pourraient peut-être y voir une sorte de prise de position en faveur des droits des animaux… Mais encore faut-il comprendre le vieux gallois pour la comprendre…

Une histoire sans fin

Cunning man - histoire sans finThe Cunning Man jouit d’une très belle image. On réussit à bien intégrer le féérique au réel. L’histoire se développe très bien et l’atmosphère est troublante. 

Malheureusement, au moment même où le film devient vraiment intéressant, on nous balance le générique. Dommage, car ce court métrage s’avérait plutôt original et assez divertissant. On pourrait facilement imaginer que The Cunning Man est un genre de pilote servant à trouver du financement pour un long métrage. 

Mais encore…

Cunning man - Mais encoreAu final, The Cunning Man n’est pas un mauvais film. L’histoire est intrigante, les personnages sont divertissants et l’image est très juste. 

S’il s’agissait d’un long métrage, peut-être que ça en vaudrait la peine. Malheureusement, ce film dure 12 minutes. Et c’est clairement insuffisant. 

Note : 6/10

Visionnez la bande-annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *