Hearts Beat Loud - une

Hearts Beat Loud – Grandir

« Every song is a love song… technically. »
« Chaque chanson est une chanson d’amour… techniquement. »

Hearts Beat Loud - afficheFrank (Nick Offerman), père monoparental vivant à Brooklyn, doit se préparer au départ imminent pour le collège de sa fille Sam (Kiersey Clemons) et à la fermeture inévitable de son magasin de disques d’occasion. Dans l’espoir de conserver un lien étroit avec Sam, Frank lui propose de transformer leurs séances musicales en performance enregistrée. Suite au succès inespéré d’une de leurs chansons sur le web, le duo père-fille s’élance dans une aventure où amour, croissance personnelle et découvertes musicales seront au rendez-vous.

Sélection officielle des festivals de film Sundance et SXSW 2018, Hearts Beat Loud, de Brett Haley, est un film que je qualifierais de film musical ou de film sur la musique. Ça me rappelle High Fidelity de Stephen Frears. Un bon moment dans lequel on parle de musique et de tout ce qui vient avec!

Comédie musicale ou film sur la musique?

Hearts Beat Loud - Comédie musicale
Frank et Sam

Hearts Beat Loud n’est pas exactement une comédie musicale. Mais plutôt le genre de films dans lequel les chansons sont ancrées dans des situations réelles. Il n’y a pas de rupture dans l’histoire afin d’incorporer de la chanson et de la danse. Mais l’histoire est toujours racontée à travers des chansons et à travers les beats musicaux des personnages qui écrivent, répètent, enregistrent et interprètent ces chansons. La musique est le mode de communication des personnages. C’est la langue qu’ils connaissent et parlent le mieux.

Et en termes de musique, Hearts Beat Loud livre la marchandise. En plus d’une dizaine de pièces choisies méthodiquement, le film offre 4 morceaux inédits, composés spécialement pour le long métrage par Keegan Dewitt : Hearts Beat Loud et Blink (One Million Miles), interprétés par Kiersey Clemons; Shut Your Eyes, interprété par Nick Offerman; et Everything Must Go, interprété par Kiersey Clemons et Nick Offerman.

Grandir et tout ce que ça implique

Hearts Beat Loud - Grandir
Sam et Rose

Au-delà de la musique, Hearts Beat Loud parle d’amour, d’acceptation, du pouvoir de la création et de la nécessité de grandir. Mais grandir ne signifie pas la même chose pour une adolescente qui se dirige en médecine que pour un père qui n’a jamais vraiment accepté de ne pas avoir réussi en musique avec sa défunte femme.

Sam devra trouver ce qu’elle veut faire de son avenir. Elle devra, en quelque sorte, choisir entre sa carrière de médecin ou le rêve de son père. La décision semble assez simple au départ. Mais lorsque arrivera l’amour, la question se complexifiera pour la jeune femme.

Pour Frank, grandir signifie d’accepter le passé et de prendre en main son présent et son avenir. Oublier ses rêves, passer à autre chose, laisser son grand amour derrière, aller de l’avant… Ce sont des choses plus faciles à dire qu’à faire.

Mais encore…

Hearts Beat Loud - Mais encore
Frank qui attend sa fille

Petit point faible… Les personnages auraient pu être un peu plus profonds. Par exemple, Dave, le meilleur ami de Frank est un personnage intéressant. Le potentiel est énorme, mais il reste très peu exploité.

Quoi qu’il en soit, Hearts Beat Loud est un « feel good movie » qui arrive juste à temps avec l’été qui se pointe le nez. Et soyons honnêtes, l’été ce n’est pas déplaisant de se laisser aller aux plaisirs de la détente avec un bon film…

Note : 7.5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *