Rendez-vous avec Dieu - un film de Kevin Van Doorslaer

Rendez-vous mè Dieu – Inspiré par Dieu

« Il y a quelqu’un à la porte.
— Ah, c’est Dieu! »

Rendez-vous Mè Dieu - afficheInspiré par Dieu (Duane Nakia Cooper), un frère (Kevin Van Doorslaer) et une sœur (Chloe Van Doorslaer) décident de passer une dernière nuit avec leur père avant les obsèques de ce dernier. 

Pour son premier court-métrage en tant que réalisateur, Kevin Van Doorslaer offre un film drôle, mais intelligent. Avec Rendez-vous mè Dieu (Rendez-vous avec Dieu), il touche à un sujet universel : la mort.

Un mélange des cultures

Rendez-vous Mè Dieu - Mélange des cultures
Dieu, le frère, la sœur et le beau-frère…

J’aime beaucoup l’idée de mélanger les cultures, même lors de la mort de quelqu’un. En fait, surtout lors d’un décès… Et dans Rendez-vous mè Dieu, c’est bien abordé. La mort reste un sujet tabou dans nos sociétés occidentales. Et on a souvent l’impression que c’est partout pareil. Mais, comme l’explique Dieu : « Chez moi, en Afrique, quand une personne meurt, on passe la dernière nuit avec le mort. » Et ils font quoi? On pourrait simplifier en disant qu’ils font la fête. Ils fêtent le mort.

La mort n’est pas une fin en soi. Évidemment, ici, les personnages ne font pas les choses à moitié. Je ne dirai pas ce qui se passe afin de garder un peu de mystère, mais on pourrait dire que ça déplace!

Original malgré le sujet

Rendez-vous Mè Dieu - Original malgré le sujet
Le frère (Kevin Van Doorslaer) et la sœur (Chloe Van Doorslaer)

D’emblée, on ne peut pas dire que le sujet est très original. La mort a été traitée encore et encore et sous toutes ses formes. Ou presque. Mais Van Doorslaer réussit à créer une œuvre surprenante. Il faut dire que ses personnages, quoiqu’un peu stéréotypés, sont bien développés. Et le sujet est traité avec humour, mais aussi avec respect. On est loin des clichés faciles à la Hollywood.

Et c’est amusant de voir la sœur envoyer promener de façon assez brutale les propriétaires du salon funéraire qui demande un supplément pour garder le salon ouvert aux visiteurs.

Mais encore…

Rendez-vous Mè Dieu - Mais encore
La sœur, Dieu et le frère…

Rendez-vous mè Dieu est joué en Bruxellois. C’est un mélange de flamand et de français. Plus beaucoup de gens ne le parlent en Belgique. Et c’est la première fois qu’un film se tourne en vrai dialecte bruxellois.

Le film est divisé en trois parties : le salon funéraire, la rencontre avec Dieu et le cimetière. Le court-métrage offre un humour noir qui nous permet de rire malgré le sérieux du sujet.

Rendez-vous mè Dieu a été sélectionné au Nice International Film Festival 2018 et au Albuquerque New Mexico Film and Music festival. Sans oublier qu’il est sélectionné pour le Short Film Corner de Cannes. Vivement qu’il soit disponible pour le public!

Note : 8.5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *