Affiche du festival ElephantClassiQUn nouveau festival de cinéma arrive à Montréal! Un autre festival, vous direz? N’y en a-t-il pas déjà plusieurs? Effectivement… Mais celui-ci se démarque des autres par le fait qu’il s’agit d’un festival de films restaurés. Une occasion de voir ou de revoir de grands films.

Au programme de ces quatre jours, qui mettront à l’honneur les chefs-d’œuvre du cinéma francophone : 19 longs métrages présentés en version restaurée, des rencontres avec des acteurs internationaux de l’industrie cinématographique et des expositions.

La première projection de la toute première édition du festival aura lieu le 19 novembre à 20 h, au cinéma Impérial, avec la célèbre comédie populaire française La folie des grandeurs (1971) de Gérard Oury, mettant en vedette Louis de Funès et Yves Montand. Et, comme si ce n’était pas assez, cette soirée d’ouverture sera aussi l’occasion de célébrer les 120 ans de Gaumont et du cinéma. Eh oui, le cinéma a été inventé en décembre 1895 par les frères Lumière. De nombreux invités de renom seront présents pour cette occasion. La folie des grandeurs sera précédé du court métrage Comment Monsieur prend son bain, réalisé par Alice Guy, la première femme cinéaste de l’histoire du cinéma.

Pour la soirée de clôture, le 22 novembre, c’est le film français Marius (1931) d’Alexander Korda, dont le scénario et les dialogues ont été signés par Marcel Pagnol, qui sera projeté. Premier volet de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol, ce long métrage met en vedette Raimu et Pierre Fresnay. Nous avions d’ailleurs vu la nouvelle adaptation de Marius en 2013, avec Daniel Auteuil.

Lors de cette soirée, un jury composé de professionnels du cinéma, de représentants d’Éléphant ClassiQ et de la Faculté de communication de l’UQAM remettra le prix « Maisonneuve, me reconnais-tu? », qui récompensera l’étudiant lauréat du concours de court métrage organisé en association avec l’UQAM. Une belle initiative qui mettra de l’avant les talents de demain.

Une programmation des plus intéressantes

La programmation d’Éléphant ClassiQ permettra de découvrir ou de redécouvrir des chefs-d’œuvre du cinéma d’ici et d’ailleurs grâce à la présentation de films français, québécois, belges, suisses, vietnamiens et sénégalais.Affiche de "Entre la mer et l'eau douce" de Michel Breault

En plus des films d’ouverture et de clôture, le cinéma Impérial accueillera la présentation en première mondiale de la copie restaurée de Entre la mer et l’eau douce (1967), le premier long métrage de Michel Brault, projeté en présence de l’équipe du film.

La salle Claude-Jutra sera, quant à elle, le lieu d’accueil du ciné-concert Quatre cinémathèques, quatre stars! au cours duquel le compositeur, pianiste et chef d’orchestre québécois Gabriel Thibaudeau accompagnera la diffusion de films rares proposés par quatre cinémathèques francophones œuvrant à la sauvegarde du patrimoine.

Ainsi que des rencontres…

Éléphant ClassiQ proposera aussi des rencontres avec des acteurs internationaux de l’industrie cinématographique, qui se dérouleront au pavillon Judith-Jasmin de l’UQAM. Plusieurs invités de marque de la scène cinématographique seront présents à Montréal dans le cadre du festival, lors des projections des films et des rencontres professionnelles.

Et des expositions d’affiches

Un concours d’affiches ouvert aux étudiants des universités québécoises et aux professionnels du Québec a été organisé. Le jury composé de graphistes et de personnalités du cinéma a ainsi sélectionné l’affiche de Laurent Pinabel, concepteur et illustrateur français installé à Montréal, pour représenter l’événement Éléphant ClassiQ, ainsi que 19 autres conceptions que les festivaliers pourront découvrir lors d’une exposition qui se déroulera dans l’Espace musée du siège social de Québecor, situé au 612, rue Saint-Jacques à Montréal. L’exposition est accessible du 17 novembre au 18 décembre prochain.

Il y a aussi une exposition en l’honneur de Gaumont, plus ancienne entreprise cinématographique au monde, qui est née avec le cinéma et qui célèbre son 120e anniversaire cette année. Pour l’occasion, une exposition des plus belles affiches de la Gaumont et de ses chefs-d’œuvre sera présentée aux visiteurs à la Cinémathèque québécoise, à Montréal.

Fait intéressant : Éléphant ClassiQ a décidé de créer le Prix Mary-Pickford. Il portera le nom d’une des plus grandes stars mondiales du cinéma muet une Canadienne! et sera décerné, à compter de l’édition 2016, à une femme, choisie n’importe où dans le monde, qui s’est illustrée dans le milieu du cinéma : actrice, productrice, réalisatrice, scénariste, monteuse ou directrice-photo.

La Folie des grandeurs - Affiche du film
« La Folie des grandeurs » sera présenté en ouverture du festival.

L’édition 2015 d’Éléphant ClassiQ, toute première manifestation du genre au Canada, se déroulera à Montréal du 19 au 22 novembre 2015 et se tiendra dans trois salles montréalaises, soit le cinéma Impérial, la salle Claude-Jutra de la Cinémathèque québécoise et la salle Pierre-Bourgault du pavillon Judith-Jasmin de l’UQAM.

Les billets seront en vente en ligne au www.elephantclassiq.ca ainsi que par téléphone au 1 855 506-4097. Et, pendant l’événement, à la Cinémathèque québécoise et au cinéma Impérial, où les guichets ouvriront une heure avant la première séance. Les billets sont en vente au tarif unique de 7 $, à l’exception du film Le Roi et l’Oiseau, dont la projection sera gratuite pour les moins de 18 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *