Amy – Destruction

Affiche du film AmyDotée dun talent unique au sein de sa génération, Amy Winehouse a immédiatement capté l’attention du monde entier. Authentique artiste jazz, elle se servait de ses dons pour lécriture et l’interprétation afin d’analyser ses propres failles. Cette combinaison de sincérité à létat brut et de talent a donné vie à certaines des chansons les plus populaires de notre époque. Mais lattention permanente des médias et une vie personnelle compliquée associées à un succès planétaire et un mode de vie instable ont fait de la vie dAmy Winehouse un château de cartes à léquilibre précaire. Le grand public a célébré son immense succès tout en jugeant à la hâte ses faiblesses. Ce talent si salvateur pour elle a fini par être la cause même de sa chute. Avec les propres mots dAmy Winehouse et des images inédites, Asif Kapadia nous raconte lhistoire de cette incroyable artiste, récompensée par six Grammy Awards.

Amy, cest Amy Winehouse, cette chanteuse qui était connue pour ses incartades dans les journaux à potins. Voici ce quelle était pour moi, qui ne la connaissais pas du tout en fait. Avec le film dAsif Kapadia, jai découvert une artiste de très grande qualité, et une compositrice que je regrette de ne pas avoir connue avant. Mais cétait aussi une voix unique et géniale. Amy retrace donc la vie, quelque peu mouvementée, de mademoiselle Winehouse.

Kapadia a réalisé Amy à partir dimages darchives de la chanteuse ainsi que de nombreuses entrevues de ses proches. Cest sans tomber dans le potinage quil réussit à présenter un portrait juste de lartiste. Par moments drôle, par moments triste, le documentaire retrace les pas de la jeune femme dès son adolescence, pour nous mener à sa mort à lâge de 27 ans. Son histoire nest pas sans rappeler celle des Kurt Cobain, Janis Joplin ou encore Axel Rose.

Winehouse aura succombé à son autodestruction. Mais elle aura tout de même eu un grand coup de main de la part de son mari et de son père. Pourquoi son père? Il fait partie de ceux qui nont pas voulu donner à Amy la chance de se reposer et de séloigner des feux de la rampe lorsquelle la demandé. Un des nombreux exemples se voit alors que la chanteuse se retire à Sainte-Lucie pour se reposer et que son père vient la rejoindre avec une équipe de tournage quil a engagée dans le but de suivre sa fille à la trace. Il voulait faire une téléréalité de la vie de sa fille (du même genre que celle que les Kardashian créeront par la suite). Lalcool, les drogues et les paparazzis se seront chargés du reste.

Amy WinehouseAlors que la jeune femme ne recherchait aucunement la gloire (elle ne désirait rien dautre que de faire du jazz) et la popularité, elle y aura été projetée dun seul coup, après la sortie de son album Back to Black. Cette montée fulgurante, elle ne sera jamais capable de la gérer. Et tel Icare, une fois au sommet, elle naura pu que retomber rapidement. Et alors que son mari et son père ont tout fait pour la propulser jusquau soleil, ils ne feront rien pour lempêcher de sécraser.

Présenté en première mondiale lors du dernier Festival de Cannes, et par la suite lors du Festival de Jazz de Montréal, Amy prendra laffiche au Québec le 10 juillet en version originale anglaise avec sous-titres français. Puis, il prendra également laffiche ailleurs à travers la province le 17 juillet.

Une fois le visionnement de Amy terminé, je vous invite à faire comme moi et à prendre un verre en écoutant Back to Black.

Note : 8/10

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième