Cet automne, le Conseil des arts de Montréal en tournée et Québec cinéma présentent gratuitement des films québécois dans des Maisons de la culture et des bibliothèques de Montréal. Ces projections gratuites se feront en présence de gens du milieu, acteurs et réalisateurs, qui discuteront avec le public. Ce sera l’occasion, pour certaines personnes, de découvrir le cinéma d’ici et, pour d’autres, de continuer d’encourager les artistes de chez nous. Voici les cinq films choisis…

Tom à la ferme sera présenté le mercredi 9 septembre, à 19 h, à la Bibliothèque publique de Pointe-Claire (100, avenue Douglas-Shand), en présence du comédien Pierre-Yves Cardinal.
Dans ce quatrième long métrage de Xavier Dolan, un jeune publicitaire voyage jusqu’au fin fond de la campagne pour des funérailles, et constate que personne n’y connaît son nom, ni la nature de sa relation avec le défunt. Lorsque le frère aîné de celui-ci lui impose un jeu de rôles malsain visant à protéger sa mère et l’honneur de leur famille, une relation toxique s’amorce qui n’aura de cesse que la vérité éclate enfin, quelles qu’en soient les conséquences.

En présence du réalisateur Martin Talbot, Henri Henri est projeté à deux reprises : le dimanche 4 octobre, à 13 h, à la Maison de la culture Marie-Uguay (6052, boulevard Monk) et le lundi 5 octobre, à 19 h 30, au Centre des loisirs de Saint-Laurent (1375, rue Grenet).
Orphelin oublié de tous, timide et effacé, Henri entretient les lampes et luminaires du couvent où il vit depuis sa plus tendre enfance. Forcé un jour de quitter les murs protecteurs de l’institution, le jeune homme est soudain projeté dans un univers qui lui est étranger. Porté par une innocence candide, il va tenter de tirer de la noirceur les gens qui, comme lui, sont isolés. Il va surtout chercher à rallumer la flamme dans le cœur d’Hélène, la belle guichetière, celle qui vit dans un monde noir et sans lumière dont il est secrètement amoureux.

Affiche de Love ProjetLove Projet sera également présenté à deux reprises : en présence de la comédienne Natacha Filiatrault, le mercredi 7 octobre, à 19 h 30, à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce (3755, rue Botrel) et, en présence de la réalisatrice Carole Laure, le dimanche 22 novembre, à 14 h, à la Maison de la culture Pointe-aux-Trembles (14 001, rue Notre-Dame Est).
De jeunes adultes évoluent dans le monde artistique, autour du projet d’une metteure en scène : Touga. La génération Y, vingtaine et début trentaine, vit dans une période où l’éphémère règne, écartelée entre ses rêves de liberté absolue et son angoisse face à l’avenir. Pour eux, tout doit aller vite et les choix sont compliqués à faire. Leurs rapports amoureux testent les frontières des identités sexuelles, l’amour romantique et le sexe de consommation. Ils évoluent, se désirent, pleurent, travaillent et se débattent avec leur appétit de vivre. L’art les révèle aussi dans ce récit ancré dans le présent.

Tu dors Nicole est projeté le mercredi 14 octobre, à 19 h, à la Bibliothèque de Saint-Léonard (8420, boulevard Lacordaire).
Profitant de la maison familiale en l’absence de ses parents, Nicole écoule paisiblement l’été de ses 22 ans en compagnie de sa meilleure amie Véronique. Alors que leurs vacances s’annoncent sans surprise, le frère aîné de Nicole débarque avec son groupe de musique pour enregistrer un album. Leur présence imposante vient rapidement ébranler la relation entre les deux amies. L’été prend alors une autre tournure, marqué par la canicule, l’insomnie grandissante de Nicole et les avances insistantes d’un garçon de 10 ans. Tu dors Nicole observe avec humour le début de l’âge adulte et son lot de possibles.

Affiche de ArwadEn présence du réalisateur Samer Najari et de la coréalisatrice Dominique Chila, Arwad est présenté le mardi 24 novembre, à 19 h 30, à la Maison de la culture Côte-des-Neiges (5290, chemin de la Côte-des-Neiges).
À la mort de sa mère, Ali éprouve une profonde nostalgie qui le distancie peu à peu de sa vie familiale. Il quitte Montréal sans sa famille dans l’espoir de retrouver ses racines à Arwad, une île située au large de la côte syrienne.

Place au cinéma québécois. Bons films!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *