Après une année à rédiger des billets pour Le Petit septième, j’ai visionné plus de films en 2013 que dans les trois dernières années réunies. Je présente maintenant mon top 5 de l’année, ma rétrospective des films marquants de 2013, dont la plupart sont des œuvres québécoises.Vic + Flo ont vu un ours

5 – Vic + Flo ont vu un ours (Denis Côté) : Deux ex-prisonnières amoureuses éprouvent certaines difficultés à réintégrer la société. Et le passé les menace. Un voyage entre réalité et fantaisie.

4 – Une jeune fille (Catherine Martin) : Une jeune fille de 15 ans, maintenant orpheline, part pour la Gaspésie à la recherche du paradis perdu de sa mère.

3 – Le Météore (François Delisle) : On suit trois personnages, trois destins liés par la culpabilité. Sur le ton de la confession, entièrement narré en voix-off, on éprouve leur détresse, leur souffrance.

2 – Triptyque (Robert Lepage et Pedro Pires) : Trois personnages, trois lieux, trois histoires liées et trois rapports au cerveau humain : Michelle est schizophrène, Thomas est chirurgien du cerveau et Marie subit une opération au cerveau.

1 – La Vie d’Adèle chapitres 1 et 2 (Abdellatif Kechiche) : Une histoire d’amour pleine de passion, où, « face au regard des autres, Adèle grandit, se cherche, se perd et se trouve… » Un film de 180 minutes qui ne semblent pas en faire plus de 90.

Je profite des Fêtes pour lire deux bédés : Le potager de Vic et Flo (2013) de Jimmy Beaulieu et Le bleu est une couleur chaude (2010) de Julie Maroh. La première, publiée il y a quelques semaines, s’approprie l’univers de Denis Côté et intègre aussi des scènes non tournées du scénario original. Quant à la seconde, le film de Kechiche s’en inspire librement.

Mention honorable : The Hunt (Thomas Vinterberg), Chasse au Godard d’Abbittibbi (Éric Morin), La Maison du pêcheur (Alain Chartrand) et Sarah préfère la course (Chloé Robichaud).

Quels films vous ont marqué cette année et pourquoi? N’hésitez pas à commenter ci-dessous.

Un très bon temps des Fêtes à tous, et à l’année prochaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *