Huluween 2022 5 - une

[Huluween] — Bite Size Halloween 2022 – 5

Nous voici finalement à la fin de ma couverture de Huluween 2022, avec 4 derniers films de la série Bite Size Halloween. Des films en provenance des Philippines, de la France, et des États-Unis.

The Kapre (Carlo Ledesma)

Deux Américains sans méfiance réveillent une grande créature légendaire en campant dans un endroit enchanté.

Il y a toujours quelque chose de jouissif à voir des Américains s’en prendre plein la gueule parce qu’ils se croient tout permis et qu’ils se croient donc mieux que tout le monde. Dans ce cas-ci, c’est de s’installer dans une forêt où ils ne devraient pas être. Je ne suis pas un expert des mythes et légendes des Philippines, mais je m’y connais suffisamment pour savoir que des mythes et croyances, il y en a beaucoup dans ce pays du sud-est de l’Asie.

Dans son film, Ledesma mise sur un mélange d’horreur et d’humour bien assortis. La fin est bien réussie et les acteurs sont bons. 

Alone with Him (Marcus Okami)

Prise au piège dans un accident de voiture catastrophique lors d’une tempête de neige, une femme enceinte lutte pour se libérer.

Si simple, et si efficace à la fois. Tourner dans un lieu aussi exigu qu’une voiture, ce n’est pas évident. Okami réussit admirablement bien à jouer avec l’espace qui lui est alloué. On ressent la panique, l’effet de confinement, la tension… 

L’actrice est simplement excellente et les punchs tombent aux parfaits moments. Ce film ne dure que 5 minutes, et bien qu’il soit complet, j’en aurais pris pendant 90 minutes. Je ne peux qu’espérer que ce court métrage soit éventuellement adapté en un long.

Trespassers (Robin Takao D’Oench)

Lorsqu’une paire de cambrioleurs de maison prend une mère et son fils en otage dans leur propre maison, ils découvrent accidentellement un sinistre secret de famille caché en observant derrière les murs.

TRESPASSERS

Quand on parle d’un bon film d’ambiance, Trespassers pourrait être utilisé à titre d’exemple. 

L’image dans les tons ocres et bleus, avec l’absence de musique et le travail sonore donnent le ton. D’Oench réussit à utiliser la maison comme si elle était un personnage à part entière. 

Le seul petit point négatif vient du choix de faire entrer des cambrioleurs dans une maison qui semble avoir moins de valeurs que mon manteau d’hiver. On peut imaginer qu’il y a possiblement un truc caché dans le coffre-fort. Mais pourquoi y aurait-il un coffre-fort dans ce genre de baraque? 

Mais malgré cela, ce film se regarde avec le cœur qui palpite et le plaisir qui coule à flo.

Ride or Die (Minsun Park et Teddy Tenenbaum)

C’est littéralement « rouler ou mourir » pour Jemma, jeune conductrice nouvellement licenciée, et ses amis.

RIDE OR DIE - Bite Size Halloween

Ici, on est un peu plus dans le fantastique que dans les autres films. On pourrait dire qu’un étrange virus frappé et que si on ne reste pas en mouvement, des pustules apparaissent sur le visage et ça dégénère rapidement, entraînant la mort. L’histoire est un peu trop tirée par les cheveux pour que ça marche réellement. Mais le résultat est plutôt cool et il y a du sang en masse. 

L’ambiance n’est pas trop mal non plus. Si le scénario était un peu plus travaillé, ça pourrait probablement fonctionner. 

***

Voici qui conclut ma couverture de Huluween 2022. Ces 21 courts métrages valent vraiment le coup et possiblement le coût. Disons que si vous aviez envie de tester la plateforme, le moment serait bien choisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième