L inhumain - Une

[Présence autochtone] L’inhumain – Le wendigo au contemporain

« Wendigo. Most people think it’s just an old story but I think it found a way to live amongst us, within us. »
[Wendigo. La plupart des gens pensent que c’est une vieille histoire, mais je crois qu’il a trouvé une façon de vivre parmi nous, dans nous.]

inhumain jason brennan - affiche

Mathieu est un brillant neurochirurgien avec une vie professionnelle et personnelle en chute libre. Divorce imminent, perte d’emploi, abus de substances, la crise de la quarantaine provoque toute une dérape. De plus, le décès soudain de son père le force à retourner chez lui en territoire Anishinaabe, un lieu qu’il tente d’éviter depuis sa jeunesse.

Néanmoins, Mathieu accepte d’aller déposer les cendres de son père au cœur de leur territoire ancestral et souhaite du même coup se retrouver. L’escale loin de la ville s’annonce comme une belle pause jusqu’au moment où Mathieu réalise qu’il est maintenant la proie d’une créature maléfique connue comme étant le Wendigo. Le pèlerinage de Mathieu devient rapidement un cauchemar inimaginable, qui le changera à jamais. Qu’on le veuille ou non, nos vices finissent toujours par nous rattraper.

Fiction dans laquelle le réalisateur Jason Brennan nous propose une plongée dans la culture algonquine et dans l’univers des contes et légendes. En proposant une lecture contemporaine de la figure du wendigo, Brennan donne à voir un univers teinté par la spiritualité et le territoire.

Une vie « parfaite »

Samian joue avec audace le personnage de Mathieu Côté, neurochirurgien à qui tout semble sourire : une carrière réussie, une famille aimante, une maison à eux… Pourtant, de sombres secrets l’habitent. Entre une dépendance aux narcotiques et une aventure extraconjugale (Jeanne Roux-Côté dans le rôle de Maude), sa vie ne le satisfait pas. Mathieu finit par perdre le contrôle et la chute est rapide et brusque. Derrière cet écran de fumée, de cette vie « parfaite », l’homme se cherche. Son récit, entrecoupé de souvenirs d’enfance, est marqué par son propre rapport à son identité et à sa famille (Véronique Beaudet dans le rôle de Julie, femme forte malgré la douleur, Louis Gallant dans le rôle de Lucas, l’enfant qui souhaite renouer avec ses origines, Sonia Vigneault dans le rôle de la mère de Mathieu, brillante et présente ainsi que Andrew Dewache dans le rôle de Robert, le père de Mathieu qui le protègera jusqu’à la fin). Les moments de solitude reflètent une noirceur qui l’habite.

Une perspective contemporaine du wendigo

L'Inhumain - Perspective contemporaine

Dans un souci d’authenticité, le film a été tourné en territoire Anishinaabe, territoire non cédé, dans la Haute-Gatineau. Les paysages sont à couper le souffle et de nombreux plans rappellent le minuscule de l’homme alors qu’il est englouti par le territoire, par la forêt. La forêt est vivante et habitée, c’est elle qui a le dernier mot.

Le film commence par un enregistrement des paroles d’une aînée de la communauté de Kitigan Zibi. Elle relate l’histoire du wendigo, créature surnaturelle, anthropomorphique, qui menace l’existence de ceux et celles qui la comprennent. Le film propose une version contemporaine de cette figure qui, au final, est à l’image de l’humain faible – rongé par ses propres démons. Le wendigo hante Mathieu pour qui ce n’est pas la première fois. Son père et lui ayant déjà rencontré la créature alors que Mathieu était encore enfant. Maintenant adulte, le visage du wendigo lui revient alors qu’il entame sa propre descente aux enfers. D’abord visage de fumée, puis dessin de son fils, la créature prend toujours plus de la place. Ainsi, le public finit par comprendre qu’elle n’a jamais quitté Mathieu.

Le suspense de Brennan tient le public en haleine tout au long du film. Entre traditions, légendes et modernité, le public découvre (ou redécouvre) une figure de l’ombre.

L’inhumain est présenté au festival Présence Autochtone le 11 août 2022.

Bande-annonce

Fiche technique

Titre original
L'inhumain
Durée
85 minutes
Année
2021
Pays
Québec (Canada)
Réalisateur
Jason Brennan
Scénario
Jason Brennan
Note
8 /10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fiche technique

Titre original
L'inhumain
Durée
85 minutes
Année
2021
Pays
Québec (Canada)
Réalisateur
Jason Brennan
Scénario
Jason Brennan
Note
8 /10

© 2021 Le petit septième