Leonard Cohen, singer and songwriter

Hallelujah : Leonard Cohen, a journey, a song – Une chanson mythique

 « I’ve heard there was a secret chord. »

Hallelujah - Poster

Il a créé une des chansons parmi les plus mythiques de l’histoire. À la fin des années 60, Leonard Cohen signe, comme Bob Dylan, chez Columbia, et devient une légende. Mais sa carrière prendra un tournant inattendu. Découvrez l’histoire qui l’amènera à se reconstruire et à s’affirmer comme l’un des artistes les plus importants de notre époque. Une inoubliable balade à travers la chanson qui a marqué nos vies.

La chanson Hallelujah, composée en 1984 par Leonard Cohen, pour l’album Various Positions, est internationalement connue et a inspiré de nombreux artistes.

Mais Leonard Cohen est avant tout un poète, qui a su faire entendre sa voix au plus grand nombre.

Auteur, compositeur, interprète, poète, romancier… Son talent a pu s’exprimer de diverses façons. Ce documentaire est une exploration de l’univers de cet artiste multidisciplinaire, à travers des documents d’archives, des séquences de concerts ou encore des interviews encore peu connus.

Un artiste, une époque 

Leonard Cohen est né à Westmount, un quartier de Montréal au Québec, le 21 septembre 1934, d’une famille aisée juive ashkénaze.

Adolescent, il découvre la poésie et commence à pratiquer la musique. Il va ensuite étudier la littérature à l’université McGill.

Dans les années 60, Leonard Cohen s’installe aux États-Unis et va commencer sa carrière de parolier et interprète. Judy Collins, chanteuse et compositrice américaine, va le rencontrer et l’inviter à faire ses premières apparitions scéniques.

John Lissauer on keyboard and Leonard Cohen singing. 1974 concert performance during tour supporting New Skin for the Old Ceremony, the first al-bum Lissauer produced for Leonard Cohen
John Lissauer au clavier et Leonard Cohen au chant. Concert de 1974 lors d’une tournée de soutien à New Skin for the Old Ceremony, le premier album produit par Lissauer pour Leonard Cohen

Dans le film, elle raconte avoir connu un jeune homme réservé, timide et déjà doté d’un grand talent.

Le documentaire entremêle des interviews de ses anciens collaborateurs, conjointes ou producteurs avec des images de concert. Au cours de la première séquence du film, nous découvrons Leonard Cohen, le 21 décembre 2013, lors d’une de ses dernières représentations scéniques. La chanson Hallelujah poursuit toujours un franc succès, et sera reprise après sa mort, en son hommage.

Hormis ses compositions musicales, Leonard Cohen rédige des recueils de poèmes et des romans.

Parmi ceux-ci, Beautiful Losers, paru en 1966, est évoqué dans le film. Car Leonard Cohen est avant tout passionné par les mots, et traitera souvent des thèmes qui lui tiennent à cœur : l’amour-passion, la solitude ou encore la religion. Avant de reprendre la route des concerts à la fin de sa vie, il mettra en pause sa carrière pendant de longues années afin de se consacrer à la méditation.

C’est un auteur prolifique, qui a dû dépasser des périodes de dépression chroniques au cours de sa vie, ce qui a également influencé son œuvre, souvent mélancolique. Il a obtenu les plus hautes distinctions musicales canadiennes, sans compter son œuvre poétique également récompensée.

Une chanson mythique et son impact

Une grande partie de ce documentaire est consacrée à l’étude et au ressenti d’artistes, collaborateurs, proches de Léonard Cohen autour de la chanson Hallelujah.

John Cale et Jeff Buckley ont respectivement enregistré de nouvelles versions de cette œuvre dans les années 90. Le film Shrek, réalisé par Andrew Adamson et Vicky Jenson en 2001, a rendu la chanson Hallelujah d’autant plus populaire.

Dans ce documentaire, il est expliqué que Rufus Wainwright devait l’interpréter pour le film, mais l’équipe de production a finalement opté pour une autre interprétation.

Rufus Wainwright
Rufus Wainwright

Dans sa version originelle, elle s’inspire, à la fois dans sa structure et ses textes, des fondations du rock et du gospel. Nous pouvons y repérer des références à la bible, telle l’histoire de Samson et Dalilah.

Léonard Cohen a su rassembler diverses personnalités autour de ses créations, malgré la noirceur de certaines.

Hallelujah, Sisters of Mercy, Suzanne… Ses chansons restent gravées dans les mémoires, Leonard Cohen ayant une écriture au plus proche des trajectoires humaines, certaines résonnant comme des prières.

Ce film a le mérite de montrer des extraits d’interviews peu connues et de dévoiler des archives qui permettent de cerner davantage des éléments de la vie de Léonard Cohen.

Chanteur, compositeur, poète : il aura su vivre et utiliser de façon judicieuse ses talents créatifs, face à un public fidèle et réceptif…

Bande-annonce  

Fiche technique

Titre original
Hallelujah : Leonard Cohen, a journey, a song
Durée
115 minutes
Année
2021
Pays
États-Unis
Réalisateur
Daniel Geller et Dayna Goldfine
Scénario
Daniel Geller et Dayna Goldfine
Note
8.5 /10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fiche technique

Titre original
Hallelujah : Leonard Cohen, a journey, a song
Durée
115 minutes
Année
2021
Pays
États-Unis
Réalisateur
Daniel Geller et Dayna Goldfine
Scénario
Daniel Geller et Dayna Goldfine
Note
8.5 /10

© 2021 Le petit septième