Les intranquilles - une

Les intranquilles – Entre deux crises

 « Je ne peux pas te promettre de guérir »

Intranquilles Poster

Leila et Damien s’aiment profondément. Malgré sa bipolarité, il tente de poursuivre sa vie avec elle sachant qu’il ne pourra peut-être jamais lui offrir ce qu’elle désire.

Joachim Lafosse, révélé notamment avec le film Nue propriété, en 2006, réalise des films le plus souvent empreints d’une forte tension dramatique.

La famille est le prisme de tensions, névroses, voire de pulsions parfois destructrices. Ici, un couple qui s’aime, mais se retrouve déchiré face à la bipolarité de Damien. Ils doivent lutter au quotidien afin de pouvoir gérer cette maladie et dépasser les tensions qui en découlent…

De l’ascension à la chute

Leila et Damien sont en vacances, avec leur fils. Le film débute avec une scène qui représente l’héroïne en train de se reposer à la plage. Damien est en sortie bateau avec son fils, qui revient seul. Sa mère commence alors à s’inquiéter et appelle son mari…

La situation est étrange : son conjoint semble alors en pleine possession de ses moyens. Pourquoi s’inquiéter?

Les intranquilles - ascension et chute
Leila (Leila Bekhti) et son fils

Joachim Lafosse adopte une mise en scène sobre, qui laisse la part belle aux plans-séquences. Ceci, au sein d’intérieurs sombres, ou d’extérieurs propices aux dangers et aux fuites du quotidien.

Damien se lève la nuit pour réparer un vélo, se lance dans un long repas, décide de partir acheter des glaces sur un coup de tête… Ses envies deviennent progressivement des lubies, son dynamisme, une désinhibition. Les mots qu’il adresse à sa conjointe prennent une autre tournure, ses idées fixes prennent le pas sur ce que souhaite lui dire.

En arrière-plan de ceci, plane l’angoisse de l’hôpital. Leila redoute ce moment, lorsque son conjoint devra s’y rendre, lorsque ceci sera l’ultime solution face à la maladie.

L’enfant est conscient de l’état de son père, embêté lorsqu’il arrive à son école après avoir acheté des gâteaux sur un coup de tête pour l’ensemble de la classe. Le comportement de Damien peut s’avérer par ailleurs dangereux, pour lui-même et ses proches, alors qu’il conduit de façon imprudente et s’entête à vouloir emmener son fils à l’école.

Un couple en péril

Alors que Damien est en crise, Leila essaye de maintenir leur relation, au-delà de la maladie. Elle est consciente que Damien ne contrôle plus ses propos, ni ses fixations, durant ces moments. « Ne pas avoir honte », alors que sa famille tente de le contenir, il explique à son fils, après avoir sauté tout habillé dans le lac devant un groupe d’enfants, qu’il est important de se défaire du regard des autres. 

Leila insiste pour qu’il prenne son traitement, Damien résiste et joue avec ses nerfs alors qu’elle craint le retour à l’hôpital.

Les intranquilles - un couple en péril
Damien (Damien Bonnard)

« Je n’ai pas le droit d’aller bien », déclame-t-il à sa femme. Il est artiste peintre, son art lui permet de canaliser ses angoisses, mais ne suffit pas. Leila, qui restaure des meubles en bois, annonce à son conjoint qu’il n’est pas sûr qu’elle soit là, à son retour de l’hôpital. Elle l’aime, mais ne supporte plus de passer après ses crises, de devoir le prendre en charge, surveiller la prise de médicaments.

 « Je ne peux pas te promettre de guérir », annonce Damien.

Accepter de vivre avec cette angoisse ou renoncer et perdre un amour? 

Comme souvent dans l’œuvre de Joachim Lafosse, il n’y a pas de réponse exacte. Les tensions s’accumulent et les personnages tentent d’échapper à un quotidien parfois extrême et dur à gérer.

Les acteurs font preuve d’un jeu exceptionnel, dans ce long métrage où les plans en extérieur font figure de fuite et les plans en intérieur, d’enfermement et d’isolement.Les intranquilles, dernière œuvre de Joachim Lafosse, est un long métrage maîtrisé de bout en bout, sans jugement et avec une caméra observatrice et mesurée dans sa mise en scène.

Bande-annonce  

Fiche technique

Titre original
Les intranquilles
Durée
117 minutes
Année
2021
Pays
Belgique
Réalisateur
Joachim Lafosse
Scénario
Joachim Lafosse
Note
9 /10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fiche technique

Titre original
Les intranquilles
Durée
117 minutes
Année
2021
Pays
Belgique
Réalisateur
Joachim Lafosse
Scénario
Joachim Lafosse
Note
9 /10

© 2021 Le petit septième