Revolution generation - une

The Revolution Generation – Une jeunesse et des crises

 « You are not safe »

revolution_generation_1sht_72dpi-1-scaled

The Revolution Generation donne un aperçu de cette nouvelle génération qui tente de rassembler ses forces afin de remettre en cause le système, en confrontant à la fois la crise politique américaine et la crise écologique mondiale.

Quelles ont été les périodes et les ruptures marquantes au cours des XXe et XXIe siècles? Quels sont les défis des nouvelles générations? La jeunesse se mobilise-t-elle encore aujourd’hui?

Dans ce documentaire, Joshua et Rebecca Harrell Tickell confrontent images d’archives, extraits télévisés et interviews de spécialistes sur des thèmes aussi majeurs que la crise environnementale, la politique américaine, la jeunesse désemparée face aux réseaux sociaux ou encore le racisme.

Crises et médias sociaux

Ce documentaire débute par des images de manifestations, suivies d’une présentation du film par l’actrice Michelle Rodriguez.

L’ambition des réalisateurs va être d’aborder la question des crises, des tournants et des ruptures à travers le regard de la jeunesse d’aujourd’hui.

Revolution generation - Michelle Rodriguez
Michelle Rodriguez

Au sein d’une époque où les médias sociaux occupent une place prépondérante dans nos vies quotidiennes, les jeunes sont, pour certains, forts critiques envers la société et certaines de ses dérives.

Par ailleurs, les images d’archives de manifestations au cours de l’histoire nous montrent souvent des adolescents ou étudiants au premier plan, avec des revendications qui semblent bien établies. 

Un sociologue américain définit des « archétypes générationnels » au cours de l’histoire, par ailleurs entrecoupée de ruptures et de tournants. De l’archétype du héros, survivant de la guerre, à la génération des artistes, puis des baby-boomers et enfin des nomades, s’ajoute la dernière génération des années 2000, celle des « scandales ».

Au tournant du XXe siècle vers le XXIe siècle, que reste-t-il? L’événement terrible du 11 septembre 2001, le premier smartphone Apple en 2007, les élections américaines en 2016…

Revolution generation - Crises et médias sociaux

Comme le soulignent chercheurs et spécialistes, les jeunes, à l’époque actuelle, comparent leurs existences réelles à des images diffusées sur les réseaux sociaux. Un sentiment de vide peut alors apparaître, cet ensemble de stéréotypes étant véhiculés au moment où le jeune est en construction et cherche sa voie. « Telle personne a de la chance, a une superbe maison, un conjoint magnifique »… 

Alors que des crises majeures sont à traiter, de nombreux adolescents sont déboussolés face à l’avenir. En effet, que croire alors que l’information circule abondamment et que chacun peut dévoiler une partie de sa vie quotidienne sur les réseaux?

De la politique américaine à la question écologique

Pour la nouvelle génération américaine, le coût des études est un réel problème. Deux tiers des étudiants sont actuellement endettés, un tiers des jeunes peut se rendre à l’université. Les emplois mal payés sont souvent de mise, il est parfois complexe de concilier études et travail.

Par ailleurs, si la question climatique semble impliquer une partie de la nouvelle génération, elle est peu abordée par les politiciens actuels.

Shailene Woodley ou encore Jennifer Lawrence font figure de voix porteuses pour cette jeunesse qui cherche des solutions face à des problèmes qui ne semblent pas concerner les plus anciennes générations, le climat comme les questions de discriminations. Greta Thunberg, très médiatisée il y a quelques années, a rassemblé de nombreux jeunes autour de la question du climat.

Revolution generation - De la politique à la question écologique

Qu’en pensent les politiciens? La construction de pipelines sous Donald Trump a entraîné de nouvelles manifestations qui n’ont pas abouti. 

Les réalisateurs nous montrent cependant une jeunesse prête à se battre, avec des arguments construits et éclairés, face à un immobilisme désuet.

Donald Trump a remporté les élections américaines en 2016 face à Bernie Sanders et Hillary Clinton, cependant une grande partie de la population n’a pas voté. Pourquoi cette absence d’investissement, pour une bonne partie de la population américaine?

Ainsi, ce documentaire a le mérite de poser de nombreuses questions autour de l’implication des générations au sein des périodes et ruptures au cours de l’histoire, avec une mise en scène qui mêle images télévisées, interviews de spécialistes et de célébrités, ceci présenté par l’actrice Michelle Rodriguez.

Pourquoi un tel désinvestissement, au cours d’une époque où tant d’images et d’informations circulent? L’écart est marquant, et si une partie de la population semble peu concernée, la jeunesse se révolte, afin de pointer du doigt dysfonctionnements et crises à venir.

Bande-annonce

Fiche technique

Titre original
The Revolution Generation
Durée
80 minutes
Année
2021
Pays
États-Unis
Réalisateur
Joshua et Rebecca Harrell Tickell
Scénario
Joshua et Rebecca Harrell Tickell
Note
8.5 /10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fiche technique

Titre original
The Revolution Generation
Durée
80 minutes
Année
2021
Pays
États-Unis
Réalisateur
Joshua et Rebecca Harrell Tickell
Scénario
Joshua et Rebecca Harrell Tickell
Note
8.5 /10

© 2021 Le petit septième