Relashionship killers - une

Relationship Killers – Relation explosive

 « Be calm when your wife yells at you […] but be terrified when she ignores you »
(Matshona Dhliwayo)

Relashionship killers - poster

Alors que des jeunes mariées qui gardent un lourd et dangereux secret décident de suivre une thérapie de couple, elles se rendent compte que le conserver bien gardé est complexe. La vie du thérapeute se trouve alors en danger.

Relationship Killers, ou comment une séance de thérapie peut amener un couple à se rapprocher autour d’un dangereux secret, au détriment du thérapeute dont la vie se trouve alors en danger.

Une relation explosive

Si la scène d’ouverture du film montre seulement une des deux protagonistes à l’extérieur, la plupart des scènes qui vont suivre mettront en scène les deux jeunes femmes ensemble, dans des intérieurs sombres.

Bedegraine et Bravien Blythe sont deux jeunes mariées qui occupent le métier de « chasseuses de têtes ».

Relashionship killers - Une thérapie révélatrice et dangereuse

Dès le début, leur relation semble explosive et en proie à des tensions et des incompréhensions.

A la suite d’une première rencontre avec un thérapeute, Bravien s’énerve et semble vouloir arrêter la procédure. Bedegraine va insister auprès de sa conjointe et commencer à lui faire part de certains reproches.

Nous retrouverons ces deux personnages dans le bureau d’un nouveau thérapeute, assises éloignées l’une de l’autre.

« Quel travail faites-vous? Quel est votre souvenir le plus marquant? » 

Les questions du thérapeute, filmé dans une pièce sombre, vont amener les deux jeunes femmes à parler d’elles et progressivement, à révéler des parts sombres d’elles-mêmes.

Une thérapie révélatrice et dangereuse

Alors que les reproches lancés de l’une à l’autre font progressivement place à une certaine compréhension, la séance de thérapie prend alors une autre tournure. En effet, alors que le thérapeute les amenait à parler d’elles et d’éléments susceptibles de les rapprocher, les deux jeunes femmes se trouvent des affinités au sujet de leur meilleur souvenir bien plus sombre qu’il n’y paraît.

Relashionship killers - Une relation explosive

C’est alors que la séance commence à prendre une dangereuse tournure. Bravien et Bedegraine vont, en effet, avouer leurs pensées criminelles au thérapeute, qui se trouvera dans une position inconfortable. Le secret avoué pourra-t-il rester dans cette pièce ? 

A travers ce court-métrage, Noah A Waters III aborde le thème du couple et de ses tensions à travers un angle néo-noir et avec une pointe d’ironie. 

En effet, alors que le thérapeute est censé réussir à rapprocher les deux jeunes femmes l’une de l’autre, il va se retrouver dans une position angoissante et inconfortable, car isolé face aux « pulsions négatives ».

Comment rester professionnel au sein d’une situation dangereuse ? Le thérapeute perd le contrôle de la séance et les deux jeunes femmes semblent conserver leurs pulsions criminelles, alors que la morale ne semble avoir aucun impact sur elles.

Ainsi, ce court-métrage parvient à instaurer perplexité et malaise au sein d’une mise en scène à la fois ironique, sombre et subversive…

Ici, le mal semble l’emporter et avoir peu de limites. Cependant, une certaine ironie est présente tout au long du film. 

Le réalisateur tend à amener une distance nécessaire, et par ailleurs prend à contre-pied les séances de thérapie conjugale qui serviront ici de défouloir pour les deux protagonistes.

Fiche technique

Titre original
Relationship Killers
Durée
11 minutes
Année
2022
Pays
Canada
Réalisateur
Noah A Waters III
Scénario
Noah A Waters III
Note
8 /10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fiche technique

Titre original
Relationship Killers
Durée
11 minutes
Année
2022
Pays
Canada
Réalisateur
Noah A Waters III
Scénario
Noah A Waters III
Note
8 /10

© 2021 Le petit septième