The Beta Test — Sur un air de déjà vu…

« Wait, wait, wait, wait. What’s goin’ on here? Hold on. Wait, this is really happening? You really did this? In this climate? »

The beta test - posterUn agent d’Hollywood, sur le point de se marier, reçoit une lettre mystérieuse pour une rencontre sexuelle anonyme et se retrouve pris au piège dans un monde sinistre de mensonge, d’infidélité et de données numériques.

Avec The Beta Test, Jim Cummings et PJ McCabe offrent un film qui se situe quelque part entre comédie et thriller. Un film qui souffre grandement des comparaisons…

Un arrière-goût de déjà vu

The Beta Test est divertissant. On ne peut pas lui enlever ça. Regarder Jim Cummings se dépatouiller dans ses mensonges est presque jouissif. Malheureusement, le plaisant s’arrête pas mal là. Quand on regarde ce film, on a l’impression d’une copie ratée de American Psycho

Beta test - Un arrière gout de déjà vu
Jim Cummings et Virginia Newcomb

Mais contrairement à ce dernier, il y a des manques au niveau de la logique et des pistes d’explications fournies aux spectateurs. Et l’ajout des multiples meurtres commis par les conjoints trompés n’a pas vraiment d’utilité sinon que de donner un côté plus thriller au long métrage. Oui, la scène d’ouverture est vraiment bonne. Mais ça ne sert strictement à rien. Il aurait été bien de mettre l’emphase sur la descente psychologique du personnage principal à la place de ces 3 scènes de meurtre. 

Je dois ajouter que la fin est plutôt brouillonne. On ne sait pas trop quoi en penser, et ici, ce n’est pas une bonne chose.

Que devrait-on ressentir?

Un autre problème avec The Beta Test, c’est qu’il s’agit d’un film de genre mal défini. Je m’explique… Mélanger les genres est une bonne chose. Ça permet de sortir des limites dudit genre. Mais dans le cas présent, ça rend le film moins efficace. Pourquoi? Parce que la maîtrise des différents genres n’est pas complète. Le spectateur se retrouve perdu quelque part entre le cinéma d’horreur, le thriller et la comédie.

Beta Test - Que devrait-on ressentir

Alors, on doit être concerné par la chute du personnage, ou on doit plutôt en rire? On doit être effrayé, ou amusé? C’est tragique ou pathétique? Un questionnement rend un film plus solide. Beaucoup de questionnements le rendent moins efficace. Si ce n’était de la performance de Cummings, on décrocherait rapidement.

Mais encore…

Il y a de ces films qu’on a hâte de voir et qui finissent par nous décevoir. L’œuvre de Jim Cummings et PJ McCabe est de celles-là. 

The Beta Test n’est pas complètement dénué d’intérêt. Malheureusement, il y a trop de faiblesse pour en faire un bon film.

Note : 6/10

Bande-annonce

Fiche technique : 

Titre original : The Beta Test
Durée : 94 minutes
Année : 2021
Pays : États-Unis
Réalisateur : Jim Cummings et PJ McCabe
Scénario : Jim Cummings et PJ McCabe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Le petit septième