[FNC] Les p’tits loups 3 ans et +

Le FNC est celui qui m’a donné envie de faire découvrir le cinéma de festival à mes tout-petits. Il allait donc de soi que cette année encore, je profiterais de leur belle programmation pour inviter mes 2 amours à découvrir de bons courts métrages d’animation.

Voici donc les 10 films sélectionnés dans la catégorie Pt’its loups programme 3 ans et +.

Bemol (Oana Lacroix) – Suisse

Un rossignol déplumé chante dans la forêt. Son chant berce le petit ours qui peine à dormir, apaise les querelles des écureuils et divertit le couple de cygnes qui nagent sur l’étang. Un jour, l’orage s’abat sur la forêt…

Bemol

Bémol a été un des préférés de mes enfants. Et je dois dire que je l’ai bien aimé aussi. Ce petit film laisse le cœur léger. Les images en 2D sont charmantes, les animaux attachants et surtout, la musique est entraînante. Il traite des bienfaits de la musique. Je vous le suggère vivement.

Chat et oiseau (Franka Sachse) – Allemagne

Un oiseau blanc vivant dans un monde tout noir rencontre un chat noir qui vit dans un monde tout blanc. Ensemble, ils découvrent un tout nouvel univers.

Chat et oiseau

Un film qui mise sur le minimalisme pour offrir des notions d’amitié aux tout petits. Le chat noir et l’oiseau blanc se lancent dans une sorte de danse qui leur sert à s’apprivoiser l’un l’autre. Malgré ses apparences simples, il y a beaucoup à tirer de ce court métrage. Mon 5 ans avait beaucoup de commentaires tout au long du film. Une belle réussite en 2D.

Croc’ marmottes (Benjamin Botella) – France

C’est l’hiver. La neige tombe drue dans la montagne. Heidi, Lucie, Léonie et Nickie, les marmottes yodleuses, cherchent un abri pour les cinq mois à venir, le temps de leur hibernation.

Croc' Marmotte

Celui-ci est vraiment amusant. Et pour ajouter une touche de plaisir pour les plus grands, il y a de belles références. Le bœuf qui veut se débarrasser des marmottes lance la réplique si connue, « hé bien dansez maintenant », aux marmottes qui voulaient avoir un endroit pour se réchauffer pour l’hiver. Sans oublier cette amusante séquence lors de laquelle il tente de taper sur les marmottes qui se cachent dans leur trou pour éviter le coup de mailloche. Ça vous rappelle ce jeu de fêtes foraines? Hé oui.

En somme, un film amusant pour petits comme pour grands.

Épreuves du matin (Masa Avramovic) – France

Voilà une petite fille qui est plus du matin que le Matin lui-même… Et qui nous offre le portrait tendre et touchant d’une amitié ensoleillée.

Épreuves du matin

Épreuve du matin est un film très mignon qui a amené de belles réactions chez mon 5 ans. Mais la narration n’est pas tout à fait adaptée à un très jeune public. Disons que le vocabulaire utilisé est plus adapté à des 8 ans et plus. Mais sinon, la mignonne petite fille qui tente de réveiller le soleil réussit à rendre ce court métrage bien amusant.

Humanatee (Sea Jin Park) – Corée du Sud/États-Unis

Des méduses de Floride découvrent que de méchants pêcheurs blessent les lamantins. Elles décident alors d’utiliser le pouvoir de la lumière pour les sauver.

Humanatee

Un très court film qui montre la force de la solidarité entre les animaux. Pas un grand film, mais il se laisse regarder. J’ai même eu droit à une longue discussion parce que les garçons ne semblaient pas d’accord avec l’idée que le mammifère était un lamantin. 

Kiko et les animaux (Yawen Zheng) – France/Suisse

Kiko persécute tous les animaux, même la petite souris! Comment lui expliquer qu’il faut les respecter et les aimer?

Kiko et les animaux

Le film de Zheng est une jolie leçon pour les jeunes enfants, surtout ceux de la ville. Le film montre qu’il est important de respecter les animaux. Un petit film aussi bon pour les tout petits que pour les grands.

Maman pleut des cordes (Hugo de Faucompret) – France

Jeanne, huit ans, a un caractère bien affirmé. Sa mère, elle, traverse une dépression et envoie sa fille passer les vacances de Noël chez Mémé Oignon à la campagne. Jeanne croit à tort que sa mère est partie en vacances sans elle, et elle part fâchée. Mais là-bas, Jeanne se fait des amis inattendus : Léon et Sonia, deux enfants du coin, et Cloclo, l’immense clochard qui vit dans la forêt.

Maman pleut des cordes

Un long court métrage d’une qualité inespérée. Les films pour enfants sur la dépression d’un parent sont rares. En fait, ils sont plutôt inexistants. Mais celui-ci est bien écrit, captivant et amusant. Le film est rempli de subtilités pour les adultes et est très simple pour les enfants. Mon 3 ans autant que mon 5 ans ont été captivés par le film. La petite fille est attachante sans être une petite fille parfaite. Un film à voir absolument!

Marguerite (Jasmine Dubé) – Canada

En invitant à la contemplation, Marguerite parle de la vie, de l’avant jusqu’à l’après. Un voyage au cœur de notre humanité. Pour les tout-petits et les très grands.

Marguerite

La poésie n’a pas accroché mes tout-petits, ni le très grand que je suis. Trop poétique pour intéresser mes garçons qui s’ennuyaient en le regardant. Le récit n’est pas très prenant non plus. Une grande déception que ce trop long court métrage. 22 minutes ça peut être long. Disons que j’en aurais pris pour 5 minutes. 

De plus, leur ligne de vie est un peu douteuse. 23 ans maman, 50 ans grand-maman, 73 arrière grand-mère pour finir arrière arrière grand-mère qui meurt à 97 ans. Pour la majorité des gens, ce film est à éviter. Au moins, les images étaient jolies.

Patrouille, des graines en parachute (Inès Bernard-Espina, Mélody Boulissière et Clémentine Campos) – France

Patouille est un petit être merveilleux qui vit au rythme des végétaux. Aux côtés de son ami Momo, il découvre les spécificités incroyables des plantes.

Patrouille des graines en parachute

Ce film est parfait pour expliquer aux enfants comment se reproduisent les plantes. C’est simple et court. J’ai bien aimé.

Temps de cochon (Emmanuelle Gorgiard) – France

Marguerite, Aglaé, Clarisse et Rosine sont autres sous l’abri et pestent contre le mauvais temps. Quand il pleut, impossible de s’amuser! Mais impossible n’est pas Charly! Ce petit cochon plein de folie va apprendre aux quatre vaches que l’on peut faire rimer création avec précipitations.

Temps de cochon

Un joli petit film qui montre que lorsqu’on est positif, il y a toujours moyen de s’amuser. Il est aussi intéressant pour entamer la discussion au sujet des différences entre les gens. Et la petite chanson reste en tête. À ne pas manquer. Et pauvre parent qui devra écouter ses petits chanter la pièce entamée par les vaches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Le petit septième