[Festival Stop Motion Montréal] Films en compétition — programme 2

Notre couverture du Festival Stop Motion Montréal se poursuit.

Programme 2 : regards et rencontres impromptues

Les films :

Günter falls in love

Gunter Falls in LoveLe jour de Noël, Günter, un carlin rondelet regarde depuis son panier sa famille d’humains ouvrir les cadeaux. Alors qu’un enfant jette avec indifférence un vieux jouet de famille usé, Günter en tombe éperdument amoureux.

Ce court-métrage pose un regard doux amer sur les jouets « mal aimés », abîmés, rejetés par des enfants habitués à des cadeaux neufs et perfectionnés.

Ce chien offre ainsi comme une « seconde chance » à ce jouet, offre un regard neuf et bienveillant. Ceci, comme une critique sous-jacente d’une société de consommation qui produit et rejette des objets devenus désuets…

Fiche technique :

Titre original : Günter falls in love
Durée : 2 minutes 6 secondes
Année : 2020
Pays : Royaume-Uni
Réalisateur : Josephine Lohoar Self

El Gran Corelli/The Great Corelli

El Gran CorelliLe Grand Corelli est un jeune magicien à succès. Mais sa carrière en prend un coup lorsque son meilleur tour est un échec.

Ici, sont traités les thèmes de succès et d’échec, ou comment une carrière peut brutalement être mise en difficulté lorsqu’une performance n’atteint pas l’effet escompté.

La pression sociale, entre échec et réussite… Ceci est révélateur, comme un reflet de notre société actuelle.

Fiche technique :

Titre original : El Gran Corelli
Durée : 7 minutes 1 seconde
Année : 2020
Pays : Espagne
Réalisateur : Abel Carbajal

Moi, Barnabé 

Moi, BarnabéConfronté au doute et à un sentiment de vide intérieur, ivre de son malheur et cherchant à noyer son angoisse, Barnabé fait une bien curieuse expérience métaphysique : la foudre s’abat sur le clocher de son église et un étrange volatile lui rend visite, le forçant à reconsidérer sa vie. Dans quelle direction pointe sa vérité ? Quel est le sens profond de sa présence sur terre ?

Le personnage principal de ce court-métrage semble, au début de celui-ci, être « à bout ». Il butte, zigzague dans sa vie et cette rencontre impromptue avec le coq « animé » va lui apporter un regain de conscience et de vitalité.

Le court-métrage montre, de façon décalé, comment une rencontre inattendue peut venir bouleverser nos habitudes et nous amener à une certaine remise en question, au sein même de notre existence.

Fiche technique :

Titre original : Moi, Barnabé
Durée : 15 minutes
Année : 2020
Pays : Canada (Québec)
Réalisateur : Jean-François Lévesque 

HEXED

HEXEDMadera, jeune femme solitaire, mène une existence tranquille dans un petit appartement. Mais rien n’est aussi simple qu’il y paraît, et ses problèmes se matérialisent sous la forme d’un cube qui apparaît dans son monde.

La solitude, les problèmes du quotidien, le monde intérieur sont des thématiques abordés dans ce court-métrage « en bois ». Les décors comme le personnage sont minimalistes, et le cube fait figure d’intrusion au sein d’un monde lisse et rangé. Le fantastique est aux abords du quotidien et la sphère personnelle est comme chamboulée…

Fiche technique :

Titre original : HEXED
Durée : 4 minutes 30 secondes
Année : 2021
Pays : Espagne
Réalisatrice/Réalisateur : Louise Bongartz, D. Forest Gamble & Francisco Martins Fontes

Listen to me sing

Listen to me SingSophie vit et travaille dans un hôtel misérable. Chaque nuit, on la force à chanter dans la salle de réception de l’hôtel. Sa voix est affreuse, le public la déteste et elle se sent constamment humiliée. Lorsqu’un morse artiste entre soudain dans sa vie, Sophie crée avec lui un lien qui lui donne la confiance nécessaire pour se libérer de son environnement, découvrant ainsi son moi profond.

Ce court-métrage se démarque par l’originalité de son thème. La rencontre d’une femme dont l’estime est mise à mal avec un morse, va aboutir à une prise de conscience de ses propres valeurs. La confiance, le moi, le regard des autres… Comme si tout ceci pouvait être libéré, suite à la rencontre d’une figure objective et externe à la situation.

Fiche technique :

Titre original : Listen to me sing
Durée : 11 minutes 12 secondes
Année : 2019
Pays : Royaume-Uni
Réalisatrice : Isabel Garrett

The better angels/Les meilleurs anges

The better angelsUn jeune soldat cherche refuge dans une maison abandonnée et entre ses murs, les histoires de ce qui aurait pu être.

Ce court-métrage très poétique et sans dialogue, en noir et blanc, évoque à la fois les lieux de mémoire et les souffrances occasionnés par la guerre. Le soldat se réfugie dans une maison abandonnée, ramasse des objets abîmés, se met à jouer du violoncelle. Une ombre de femme apparaît… « I am still here », pourrait être le titre de ce film.

Fiche technique :

Titre original : The better angels/Les meilleurs anges
Durée : 12 minutes 55 sec.
Année : 2021
Pays : Australie
Réalisateur : Michael Cusack

Elevator alone

Programmation Festival Stop Motion Montreal - 2021Inspiré de la vie de tous les jours, Elevator alone (Ascenseur seul) relate les comportements de quatre personnes dans un ascenseur. Dans ce court-métrage, nous découvrons le contraste entre le comportement des gens seuls face à ce qu’ils sont dans un espace public et lorsqu’ils doivent suivre certaines règles sociétales de bonne conduite. A cela s’ajoute le malaise d’un ascenseur bien étroit!

Ce dernier court-métrage sans dialogues met en scène quatre personnages avec des comportements distincts et, seuls dans l’ascenseur, sans difficultés à se laisser aller à certaines habitudes qui ne se prêteraient pas à un espace public bien rempli… Car lorsqu’ils se retrouvent ensemble dans le même ascenseur, tout change.

Fiche technique :

Titre original : Elevator alone
Durée : 3 minutes 38 secondes
Année : 2021
Pays : Grèce
Réalisatrice : Anastasia Papadopoulou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Le petit septième