[TIFF] Fanmi — Les difficultés

« Mommy? »

Fanmi-Affiche-PosterMartine (Marie-Evelyne Lessard), en pleine peine d’amour suite à une rupture, reçoit la visite inattendue de sa mère, Monique (Mireille Métellus). Trop prise par son propre chagrin, Martine ne remarque pas tout de suite que sa mère lui cache quelque chose, mais, progressivement, un mauvais pressentiment grandit en elle. Durant ce court séjour, ces deux femmes très différentes auront une dernière chance de se rapprocher avant que le temps ne file entre leurs doigts.

Avec Fanmi, Carmine Pierre-Dufour et Sandrine Brodeur-Desrosiers offrent un beau film sur les difficultés qu’on peut vivre et à quel point il n’est pas évident d’en parler, même avec ceux qu’on aime.

 À chacun ses problèmes…

Dans la vie, nous avons tous des problèmes, des difficultés, des défis à relever. Et parfois, nos peines font en sorte qu’on passe à côté de quelque chose d’important. Dans Fanmi, c’est un peu ce qui se passe. Chacune de ces femmes porte une peine sur leurs épaules. Et bien qu’elles s’aiment et qu’elles veulent s’écouter et s’aider l’une l’autre, elles n’y parviennent pas. 

Fanmi - À chacun ses problèmes
Martine (Marie-Evelyne Lessard) et Monique (Mireille Métellus)

Les réalisatrices réussissent merveilleusement bien à créer une lourdeur. En tant que spectateur, on aimerait tant pouvoir donner une petite poussée aux deux personnages pour les aider à ouvrir leur cœur. Mais c’est si difficile de se confier, surtout lorsqu’il s’agit d’un poids immense. Et de se confier à une personne qu’on aime, c’est encore plus difficile, car on ne veut pas leur créer des soucis supplémentaires. J’en connais quelque chose…

Intime

Fanmi se déroule principalement dans la pénombre. C’est une belle idée des réalisatrices. Clairement, la noirceur ajoute au côté intime et secret de chaque personnage. 

Fanmi-ambianes - Intime

Entre les deux actrices, on sent aussi une bonne complicité. La relation mère/fille est crédible et bien montrée. Mais est-ce que ce désir de se confier à l’être cher sera plus fort que la peur qui les gruge à l’intérieur? 

Si vous vous intéressez au thème de l’intime, vous voudrez voir Fanmi

Note : 8/10

Fanmi est présenté au TIFF les 9 et 10 septembre 2021, dans le Short Cuts Programme 1.

Bande-annonce

Fiche technique : 

Titre original : Fanmi
Durée : 14 minutes
Année : 2021
Pays : Québec (Canada)
Réalisateur : Carmine Pierre-Dufour et Sandrine Brodeur-Desrosiers
Scénario : Carmine Pierre-Dufour

1 réflexion sur “[TIFF] Fanmi — Les difficultés”

  1. Ping : Le 11e festival Fondu au noir commence demain - Le petit septième

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième