« Will you let us in? »
[Pouvons-nous entrer?]

Let Us In - afficheUne fillette de douze ans pleine d’entrain et son meilleur ami commencent à enquêter sur les disparitions soudaines de plusieurs adolescents disparus dans leur petite ville. Réalisant qu’il pourrait se passer quelque chose de plus profond, Emily et Christopher pourraient être confrontés à des forces qu’ils ne peuvent même pas imaginer.

Avec Let Us In, Craig Moss propose un film d’horreur peu original, mais efficace. Et quoi que vous fassiez, ne les laissez pas entrer!

À la recherche d’extraterrestres

Pour son long métrage, Moss a décidé de mélanger un peu les classiques en remplaçant les créatures surréelles par des extraterrestres qui parlent anglais. Cette substitution ne m’a pas vraiment convaincu. Mais bon… Ce choix permet l’introduction des deux enfants portant le film à bout de bras, Emily (Makenzie Moss) et Christopher (O’Neill Monahan).

Let Us In - rechercher des extraterrestres
Emily (Makenzie Moss) et Christopher (O’Neill Monahan)

Les deux petits génies ont créé un genre de radio qui, espèrent-ils, leur permettra d’entrer en communication avec des extraterrestres. Et, évidemment, ça fonctionne. Malheureusement, les aliens ne sont pas chez nous pour visiter, mais plutôt pour récolter quelques esclaves.

Let Us In manque certes d’originalité, il saura tout de même plaire aux fans du genre. Quelques clins d’œil parsèment le film, dont la présence du toujours inquiétant Tobin Bell. Il interprète le vieil homme étrange de service. Celui qui en sait trop. Celui qui fera avancer l’enquête des enfants. Et, évidemment, il lance LA phrase que les spectateurs attendent avec impatience : « But whatever you do, never say yes » [Mais peu importe ce que vous faites, ne dites pas oui.]

Sursauts garantis

Malgré ses faiblesses, ce film m’a bien plu. Pourquoi? Parce qu’il réussit là où les autres échouent trop souvent : faire sursauter et palpiter notre cœur. Et on ne les voit pas toujours venir!

La jeune Makenzie Moss est parfaite dans son rôle de jeune fille torturée et trop brillante pour être aimée. Du début à la fin, elle garde le spectateur bien attaché à son siège. Et elle passe par toute la gamme des émotions. Un vrai « show reel ».

Let-Us-In - Sursauts garantis
Tobin Bell

Maintenant, je vais déplaire aux amateurs… Tobin Bell n’est pas très convaincant dans son rôle de l’homme étrange. Il manque de subtilité. Était-ce voulu? Si oui, c’est un choix vraiment discutable. Sinon, c’est une pauvre performance. Mais bon… C’est tout de même plaisant de le voir, surtout si vous avez aimé Saw.

Mais encore…

Avec Let Us In, Moss ne redéfinira pas le cinéma d’horreur. Il ne démontre certainement pas que le cinéma de genre peut être bourré d’originalité. Mais il réussit à créer l’atmosphère nécessaire pour qu’un film d’épouvante marche.

Let Us In - Mais encore

On n’en demande pas vraiment plus dans ce cas. Un film à regarder en groupe!

Note 6.5/10

Bande-annonce

Fiche technique : 

Titre original : Let Us In
Durée : 84 minutes
Année : 2021
Pays : États-Unis
Réalisateur : Craig Moss
Scénario : Craig Moss et JW Calleros

Vous pouvez regarder le film sur le site du distributeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *