— Tu vois ça, A ? Le chien.
— Oui
— Non, il est parti. C’est en fait un tabouret.
— Oui.
— Quelle tristesse.
— Non, ce ne l’est pas.
— Tu mens. Tout le monde est triste. Tout le monde cache une histoire triste.

Hold me back - posterMitsuko (Non), 31 ans, adore être célibataire. Sa vie est compliquée par sa voix intérieure, et conseiller, qu’elle appelle « A ». Lorsque Mitsuko rencontre Tada-kun, un jeune homme qui travaille dans la vente, elle décide de passer à l’action, tout en étant déconcertée par son incapacité à être audacieuse et imprudente comme lorsque dans la vingtaine. Doit-elle suivre les conseils de A? Faire un voyage à Rome? Laisser la romance s’épanouir? 

Lauréate du Prix du public au Festival international du film de Tokyo, et présenté en première Nord-Américain au TJFF, Hold me Back, d’ Akiko Ahku, est une charmante comédie dramatique qui retrace la vie amoureuse maladroite d’une jeune femme qui s’obstine constamment avec elle-même, à voix haute.

Une douce folie

« C’était plus facile de lutter seule contre la solitude. »

La réalisatrice livre, avec Hold me back, une histoire originale et sincère d’amour maladroit, avec une performance magistrale de l’une des plus grandes jeunes actrices japonaises. Non (oui, il s’agit du nom de l’actrice) personnifie la douce folie de la solitude avec talent et grâce. Mitsuko est seule depuis trop longtemps. Sa dernière vraie relation d’amitié, ainsi que sa dernière tentative de relation amoureuse remonte à plus de 2 ans. Depuis, elle s’est construit un mur. Elle agit de façon froide avec ses collègues, ignore autant que possible les contacts avec les autres humains et a développé une relation avec elle-même.

Au début du film on se demande à qui la jeune femme parle ainsi, tout le temps. On comprend rapidement qu’elle est seule avec son « moi intérieur ». Au début du film, on nous la présente de sorte à ce qu’on la trouve étrange et asociale. D’ailleurs, Tada, l’homme de qui elle tombera malheureusement amoureuse, lui dit ceci : « Tu es plus sociable que je ne le pensais. Tu essaies d’être invisible au bureau. Au bureau, tu es souriante, mais si distante. C’est comme si tu essayais de cacher que tu es amicale. »

Hold me back - Une douce folie
Tada (Kento Hayashi) et Mitsuko (Non)

Le personnage passe donc la moitié du film seul à l’écran. La performance qu’offre Non est magique. On y croit. On l’imagine folle, puis triste, puis on ne sait trop quoi penser. Malgré la légèreté du film, que l’on pourrait qualifier de comédie romantique, celui-ci amène tout de même le spectateur à réfléchir à sa propre solitude, à son bonheur, à sa tristesse. 

Amour maladroit entre asocial

Le côté plus quétaine du film prend place dans la relation amoureuse qui se développement maladroitement entre les deux êtres asociaux que sont Tada et Mitsuko. Évidemment, peu de surprises à ce niveau. On sait bien comment cela finira. Mais dû au comportement de Mitsuko, on s’en sort bien. Le long métrage ne tombe pas trop dans la facilité et le moule habituelle de la « rom-com ». 

Hold me Back - Amour maladroit

D’ailleurs, la façon dont la femme agit envers les autres m’a amené à quelques gros moments de rire. Ça, c’est rare. De plus, un film de ce type qui dure plus de 2 heures, ça non plus ce n’est pas fréquent. Et pas une fois je ne me suis ennuyé. Par contre, je dois dire que les 10 premières minutes, je n’étais pas convaincu. Mais une fois qu’on s’est adapté au personnage principal hors-norme, ça coule tout seul. 

Mais encore…

Le TJFF se termine dans quelques jours. Je vous invite à acheter un billet. Il y a de magnifiques films. Je vous en ai présenté 4 qui valent réellement la peine. 

Hold me back - Mais encore
Mitsuko et sa collègue

Avec Hold me back, on a droit à une comédie douce-amère qui amène le spectateur à réfléchir sans s’en rendre compte. De petits moments de tristesse à des instants de douce folie, cette œuvre ne laissera personne froid.

Note : 8/10

Bande-annonce

Fiche technique : 

Titre original : 私をくいとめて
Durée : 135 minutes
Année : 2020
Pays : Japon
Réalisateur : Akiko Ahku
Scénario : Akiko Ahku et Risa Wataya

Hold me Back est présenté aux TJFF en première Nord-Américaine, du 5 au 27 juin 2021. Il est éligible pour le Kobayashi Audience Choice Award (choix du public). Vous pourrez voter directement sur la plateforme après avoir regardé le film.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *