Éléonore — Bouge-toi!

« Tu ne peux pas tout mettre sur le compte de la dépression… »

Éléonore - afficheSous la pression de sa mère et de sa sœur (Julia Faure), Éléonore (Nora Hamzawi), apprentie écrivaine, devient l’assistante d’un éditeur (André Marcon) spécialisé dans les romans érotiques.

Avec Éléonore, Amro Hamzawi propose une comédie dramatique légère, sans prétention, et franchement plaisante à regarder. C’est certainement un film que je vous suggère pour une petite soirée relaxe.

Autobiographique

Éléonore est (et ça peut sembler étrange) un film autobiographique. En effet, Amro Hamzawi a écrit un film qui représente ses échecs, ses peurs, ses querelles, et les a traduites au féminin. Puis il a offert le rôle à sa sœur. Parce que, qui pourrait mieux comprendre le personnage que la sœur de celui qu’il représente? 

Je dois dire que la transposition au féminin est particulièrement réussie. Mais je serais assez curieux de savoir comment maman et l’autre sœur aiment ce genre de dialogue : 

Honorine (à Éléonore) : T’as voulu devenir écrivain, et tu t’es plantée.
Mère : Faut savoir faire un constat d’échec parfois. Si tu avais du talent, ça se saurait maintenant.

ÉLÉONORE - Autobiographie
Éléonore (Nora Hamzawi) et sa sœur Honorine (Julia Faure)

Oui, parfois il n’y a rien comme la famille pour te remonter le moral.

Aide-toi et…

Une dépression, c’est quelque chose de sérieux. Mais dans Éléonore, Hamzawi a le courage de dire un truc qu’on n’ose pas dire à voix haute. Mais je me permets de le féliciter, car je considère avoir le droit puisque j’ai moi-même fait une dépression et que j’ai été en couple avec quelqu’un qui en a aussi fait une. La phrase qui tue est celle-ci : « Tu ne peux pas tout mettre sur le compte de la dépression… » Et c’est tellement vrai. Parfois certaines personnes en viennent à utiliser leur dépression pour tout justifier et éviter les responsabilités de base. Oui, à un certain moment, il faut savoir se prendre en main, soi-même, et assumer. 

ÉLÉONORE - Aide toi

Éléonore est un personnage très intériorisé, assez gauche, avec une diarrhée verbale. En fait, elle est le personnage parfait pour une comédie dramatique. Elle est juste bien située sur la fine ligne entre réalisme et caricature. Elle est ce genre de personne qui réussit à tout faire pour se tirer dans le pied, mais pour qui on aimerait donc que ça marche. Et le choix de Nora Hamzawi en fut un excellent.

Mais encore…

Je sais, ce n’est pas la critique la plus profonde que j’ai écrite. Mais parfois, il y a des films sur lesquels il n’y a que peu de chose à dire. Celui-ci en est un. Une réalisation classique, des acteurs très biens et un scénario sans éclats, mais bien ficelé. Dans le fond, c’est déjà pas mal.

ÉLÉONORE
Éléonore avec son patron (André Marcon)

Éléonore se situe quelque part entre introspection et comédie. Un film parfait pour relaxer en amoureux!

Note : 7.5/10

Bande-annonce

Fiche technique : 

Titre original : Éléonore
Durée : 85 minutes
Année : 2020
Pays : France
Réalisateur : Amro Hamzawi
Scénario : Amro Hamzawi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième