3 jours et une vie — Combien de temps peut-on garder un secret?

« Tout le monde a beaucoup de peine. On a l’impression que la vérité est là, toute proche. Qu’il n’y a qu’à tendre la main… »

3 jours et une vie - afficheUn enfant vient de disparaître. La suspicion qui touche tour à tour plusieurs villageois porte rapidement la communauté à l’incandescence. Mais un événement inattendu et dévastateur va soudainement venir redistribuer les cartes du destin…

Avec 3 jours et une vie, Nicolas Boukhrief offre un genre de film noir, mais dans lequel on connaît le meurtrier dès le début. Il crée plutôt un film sur le remords et le secret. Mais combien de temps peut-on garder un si lourd secret?

Adaptation

3 jours et une vie - Adaptation3 jours et une vie est basé sur le roman éponyme de Pierre Lemaitre. Fait assez rare, c’est l’auteur qui a contacté le réalisateur pour lui demander de réaliser le film d’après son propre scénario. 

Ayant dérogé à son style habituel (il écrit des polars) afin d’écrire un roman qui traite de la culpabilité, l’auteur avait pensé à un réalisateur de films noirs pour mettre son livre en image. Le résultat est assez intéressant alors qu’on se retrouve avec un film noir, mais dans lequel on connaît le meurtrier dès le départ : un garçon de 12 ans…

Une fiction située au cœur d’un événement réel

3 jours et une vie - Une fiction dans le réelDans la nuit du 24 au 25 décembre 1999, la Belgique est frappée de plein fouet par une tempête d’une force impressionnante. Quoi de mieux comme endroit pour situer un film dans lequel un meurtre par accident se produit? Antoine, un adolescent de 12 ans, se trouve pris de panique après avoir bêtement tué le petit frère de sa meilleure amie. Il cache le corps et retourne chez lui. Le jeune meurtrier a la malchance… d’avoir de la chance : après avoir caché le corps du bambin, un concours de circonstances lui permet durablement d’échapper à la justice. Voilà comment la tempête du siècle devient l’occasion pour l’auteur de traiter du sentiment de culpabilité.

La tempête arrive un peu trop au bon moment. Mais on peut le pardonner, car la suite est bien écrite et bien montée. 

Le karma

3 jours et une vie - Le karma
Antoine et Émilie

Les bêtises finissent souvent par rattraper ceux qui les commettent. Pour Antoine (Pablo Pauly), qui aura réussi à échapper à la justice, c’est le remords qui le tiendra au cou. Et en tant que spectateur, dès le début, on se sent pris aussi. Le jeune acteur, très vrai, impose au spectateur un choix impossible : veut-on qu’il se fasse prendre ou veut-on qu’il s’en sorte? Puisqu’en réalité, il n’est pas méchant. Comment réagit-on lorsqu’en fin de compte il n’y a que des victimes?

À plusieurs reprises, le réalisateur intègre des ellipses de temps afin de faire avancer le récit : quelques jours, quelques semaines, quelques années… Ces sauts dans le temps ne sont pas dérangeants. Ils permettent, en fait, de bien montrer comment la culpabilité agit à long terme. Et de montrer que le karma est toujours là pour rendre justice.

Mais encore…

3 jours et une vie - Mais encore
Antoine et le petit frère d’Émilie

Je trouve rarement les films de genre intéressants. Ils sont prévisibles et trop souvent pareils. Parfois, il y en a un qui sort du lot. C’est le cas ici. Pourquoi? Parce que 3 jours et une vie est plus l’histoire d’une faute que celle d’un crime. 

Il ne s’agit jamais de savoir qui est l’auteur du crime, mais de se demander comment il peut survivre à son acte. Car la question se pose : combien de temps peut-on garder un si gros secret? 

Note : 7,5/10

Bande-annonce

Article minutieusement révisé par Révizio inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième