Programmation Courts métrages FNC 2020 : Les P’tits Loups

Le FNC présente une large sélection de courts métrages conçus spécialement pour les familles et leurs P’tits loups! Au total, une vingtaine de films québécois et étrangers, peu diffusés au Québec, sont proposés, en linge, aux cinéphiles en herbe.

J’ai décidé de me concentrer sur les touts petits, puisque j’en ai deux. Voici donc 4 courts films pour les 3 ans et plus.

Un lynx dans la ville (Bisiarina) – France/Suisse

Un Lynx Dans La VilleAttiré par les lumières de la ville voisine, un lynx curieux quitte sa forêt.

Un lynx dans la forêt est composé d’une superbe image ressemblant à des dessins au crayon de bois. Dès le premier plan, mon garçon s’est exclamé « waaaaa ». 

L’animal curieux décide de s’approcher de la ville et de la visiter. Le lynx est en format géant. Mais il ne fait pas peur. Il arrive de nuit et visite. Puis, au matin, il fait la connaissance des humains. Et il les trouve plutôt agaçants. Il s’agit d’un beau film sur la quiétude de la forêt versus la vie de la ville. Oui, les animaux sauvages préfèrent la forêt aux humains achalants. 😉

Un film de 7 minutes que mes deux bambins ont bien aimé.

Soleils couchants (Aurélie Monteix) – France

Soleils couchantsOn ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut, mais si l’on est assez chanceux, on obtient ce dont on a besoin.

Soleils couchants est basé sur un poème de Verlaine. Et telle la poésie, le film est un peu flou. La narration n’est pas claire. La prise de son aurait pu être meilleure. Heureusement, il y a un petit lézard qui rend le film appréciable pour les enfants. 

Commodément, ce court métrage en 2D ne dure que 3 minutes. Mais il paraît beaucoup plus long pour l’adulte. Certainement pas le film que vous aurez le plus de plaisir à regarder avec votre enfant.

Le spectacle de maternelle (Loïc Bruyère) – France

Le Spectacle de maternelleDans une salle de théâtre, un hibou maître d’école tente de présenter le spectacle de maternelle de fin d’année.

Le spectacle de maternelle est une animation avec des personnages de style « collages ». Il n’y a pas de dialogues, mais les personnages bredouillent des sons enfantins. Ce qui m’a grandement agacé. Mais ça ne semble pas avoir dérangé mes garçons. 

Bien que l’histoire soit très simpliste – un hibou qui tente de présenter une pièce de théâtre et tout dérape -, elle est divertissante. Je me suis surpris à rire à 2 ou 3 reprises. Mes enfants n’ont pas ri, mais ils étaient captivés. Et à la fin, mon plus grand avait plein de commentaires sur le film. Un bon petit film pour les tout-petits. 

Le vent d’automne, le vent du printemps et les deux colombes (Sadegh Javadi) – Iran/France

Une mariée attend son fiancé qui traverse la mer pour la rencontrer. Les amoureux restent en contact grâce à une colombe.

Le vent d automneLe vent d’automne, le vent du printemps et les deux colombes est simplement magnifique. De loin le plus beau film que j’ai vu ici. Une belle histoire simple et accrocheuse pour les enfants. Et intéressante pour les grands.

La symbolique de la colombe pour représenter la pureté de l’amour du couple est trop subtile pour les petits, mais pour l’adulte, c’est le genre de détails qui rendent un film pour enfants, plaisant à regarder. Pour les tout-petits, c’est aussi le film qui a apporté le plus de réactions et de commentaires que j’ai eu l’occasion de voir avec eux. Je vous le conseille fortement.

***

Pour 6$, vous pouvez acheter un programme complet (en suivant ce lien) qui contient entre 5 et 7 films pour vos amours. Profitez-en! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième