On air - afficheBob Rugurika est le directeur de la Radio Publique Africaine (RPA) qui est la radio indépendante la plus populaire au Burundi. Comme journaliste d’enquête,  il est aussi un défenseur des droits humains et surtout du droit à la liberté d’expression.

Ce documentaire-réalité nous montre la rue prise d’assaut par les partisans de Bob qui veulent s’assurer que le président Nkurunziza ne brigue pas un troisième mandat, ce qui contreviendrait à la constitution du pays. Avec ce film, Manno Lanssens met la lumière sur la radio RPA, que l’on surnomme « La voix des sans voix ».

L’origine du drame

On air - origine du drameL’action se déroule à Bujumbura, la capitale du Burundi, où des partisans de Bob se rassemblent devant les locaux de la RPA pour manifester leur appui à sa cause alors qu’il a été arrêté.

Un événement tragique s’est produit au pays : trois religieuses italiennes âgées sont assassinées. La police a un suspect désigné et l’affaire semble close. Mais…

Bob est arrêté pour avoir affirmé en ondes qu’il a obtenu la confession d’un garde du président qui avait commandé l’assassinat. Bob disparaît pendant une semaine puis, on apprend qu’il est en prison. On a voulu l’obliger à divulguer ses sources. Comme Marie-Maude Denis ou Alain Gravel au Canada. Il y passera un mois. La communauté internationale se mobilise pour sa libération. Lorsqu’il est libéré, on l’accueille en héro, mais il disparaît à nouveau, sachant sa vie en danger.

Bob a aussi appris que des jeunes sont envoyés au Congo pour y être entraînés comme milice. Ce sont d’ailleurs les religieuses, qui participaient malgré elles au transport de ces jeunes, qui ont dénoncé la situation et que l’on a voulu réduire au silence. Belle coïncidence…

La tension monte

On air - La tension monteLes manifestations en appui à Bob deviennent de plus en plus violentes. Une dégénère et fait 4 morts et plusieurs dizaines de blessés. La station de radio est brûlée; la ville est en état de siège. La police tire des vraies balles sur la foule impuissante.

On sent le pays au bord du chaos; la guerre civile est proche. Des vrais ou faux partisans du président affrontent ceux qui optent pour le progrès et la vérité. Le président obtient tout de même son 3e mandat avec une majorité de 69%… et passe une loi pour y rester jusqu’en 2034! Le film est tourné en 2015…

Voilà comment  fonctionne la démocratie dans certains pays africains.

Transmettre la rage d’un peuple

On air - transmettre la rageOn finit le visionnement de ce film avec le goût de vomir ou de crier. Mais la vie continue et on comprend que ces pauvres Burundais préfèrent cette dictature pourrie plutôt que de revivre les événements sanglants des années passées. Une simple recherche nous apprend quand même que, en 2019, les exécutions sommaires et les viols sont le lot quotidien dans ce pays.

Très bon et courageux documentaire de Manno Lanssens que l’on voit regarder – et commenter (il assume aussi la narration) – les prises de caméra qu’il a lui-même filmées lui-même.

Un film à voir pour nous rappeler notre confort et notre indifférence…

Note: 9/10

On air est présenté le 28 septembre 2019 dans le cadre du FIFBM.

Visionnez la bande-annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *