« L’amour, c’est quoi sans le désir? »

celle-que-vous-croyez - AffichePour épier son amant Ludo, Claire (Juliette Binoche), la cinquantaine, se crée un faux profil sur les réseaux sociaux et devient Clara, une magnifique jeune femme de 24 ans. Alex (François Civil), le meilleur ami de Ludo, est immédiatement séduit. Dans l’engrenage, Claire tombe à son tour éperdument amoureuse de lui. Si tout se joue dans le virtuel, les sentiments sont bien réels. Une histoire vertigineuse où réalité et mensonge se confrontent.

Après L’empreinte de l’ange et Comme un homme, Safy Nebbou s’est attaqué au roman Celle que vous croyez, de Camille Laurens, qu’il dit avoir dévoré. Nebbou est fan des histoires qui proposent des fins multiples ou différentes. Il a trouvé ici un scénario original, actuel et intelligent.

Se mettre en scène sur les réseaux sociaux

Celle que vous croyez 3Celle que vous croyez est une réflexion profonde sur plusieurs maux de notre siècle nouveau: d’abord, toutes les relations virtuelles qu’ont amenées les Facebook et compagnie, les mensonges multiples qui en découlent, incluant les mensonges que l’on se fait à soi-même (on voit dans une scène Claire qui se voit dans le miroir et qui réalise qu’elle n’est pas Clara…); ensuite, la primordiale réflexion sur l’amour et/ou le désir; tombe-t-on en amour avec un corps, une voix ou une personne? 

Alex est amoureux de l’image (fausse), mais aussi de la voix (vraie) de Claire. Claire est en amour avec Alex, mais en tant que Clara… Elle ne peut assumer que Claire et Alex soient ensembles. Ils ont 27 ans d’écart.

Se mettre à nu devant un psy

Celle que vous croyez 1Le film est monté en cumulant une suite de rencontres de Claire avec sa psychologue (Nicole Garcia): un choix de réalisation qui crée une pure merveille de cinéma. Nicole Garcia joue une psy extrêmement crédible, troublée et froide de par sa position. Une grande actrice dans un grand rôle secondaire. Claire raconte ses aventures à sa thérapeute, qui ne la laisse pas s’évader dans le mensonge: elle la ramène constamment dans le vrai, dans la réalité. Mais on sent que la psy ressent un manque dans sa vie, qu’elle envie les folies de sa cliente.

Je me questionne cependant sur le fait que la thérapeute ne respecte pas le secret professionnel en allant rencontrer Ludo pour en connaître davantage sur Claire. Peut-être que le réalisateur a voulu nous montrer que, pour Catherine (la psy), la curiosité était devenue intolérable et que c’est ce qui l’a menée à violer l’éthique de sa profession en enquêtant sur sa cliente. Ce n’est pas clair dans le film.

Mais encore…

Celle que vous croyez 2
Claire (Juliette Binoche)

Quoi qu’il en soit, Celle que vous croyez est un film extraordinaire pour l’amateur d’un bon cinéma profond. Juliette Binoche joue formidablement bien, mais ce n’est pas nouveau; elle a toujours été à la hauteur des rôles qu’on lui proposait. Les scènes du duo Garcia-Binoche sont un pur délice.

Le tout est accompagné de très beaux textes, dont ceux de Marguerite Duras, Claire étant prof de littérature dans un lycée. 

Ce film parle d’une femme cougar, de sa jouissance, de son égoïsme, de son besoin de réinventer sa vie. « L’amour, c’est quoi sans le désir? » Notre vie n’a pas qu’une seule fin possible. « J’aimerais mourir mais pas abandonnée » A-t-on le droit de jouer avec  les sentiments de l’autre? Mais ne le fait-on pas constamment? Le film pose ces questions. 

À voir, écouter et savourer. Un grand film actuel.

10/10

Visionnez la bande-annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *