« Land’s instant film is the world’s most chemically complex completely manmade product ever. »
[Le développement instantané de Land c’est le procédé chimique le plus complexe, entièrement créé par l’homme, dans le monde.]

Instant Dreams - afficheInstant Dreams nous plonge dans l’univers aux couleurs saturées du Polaroid et raconte l’histoire d’un groupe de scientifiques qui tente de démêler la formule chimique du Polaroid et de ceux qui attendent avec impatience la renaissance de cette photo si reconnaissable.

Avec son documentaire, Willem Baptist se penche sur le présent, pour valoriser les procédés du passé afin d’en faire ceux du futur… Instant Dreams est un documentaire qui éveillera la fibre créatrice de tout artiste. Et un film qui nous amène à réaliser que Apple n’a rien inventé avec le iPhone…

Un des grands mystères de ce monde

Instant dreams - les grands mystèresSaviez-vous que la formule permettant de faire ces photos carrées instantanées était très complexe? Je ne parle pas des photos qu’on fait sur Instagram. Non. Plutôt des Polaroid que l’on faisait surtout dans les années 90.

Mais ce que je viens d’apprendre, grâce à Instant Dreams, c’est que la formule pour faire ces photos instantanées est morte avec son créateur, Edwin H. Land. Des scientifiques se retrouvent donc, en 2019, à tenter de découvrir le mélange exact qui permet de créer avec ces appareils photos qui ne se font plus.

Des personnages incroyables

Instant Dreams - des personnages incroyablesDans le documentaire de Baptist, on croise des personnages excentriques, fascinés et amoureux. On découvre, par exemple, une artiste qui stocke ses dernières boites de papier instantané dans les frigos de sa caravane afin de pouvoir continuer le plus longtemps possible à créer avec sa machine préférée; un chimiste qui a quitté son pays et sa femme afin de démêler la formule perdue de la précieuse émulsion photo; et un inventeur qui travaille dans un laboratoire de développement de la version 2.0 de Polaroid…

Tous ces gens ont une chose en commun : un amour indéfectible pour la photographie Polaroid. Au début, chacun d’eux semble un peu… cinglé, étrange. Mais, plus on progresse dans l’univers que nous offre le réalisateur, plus on comprend ces gens et on a envie d’en connaitre davantage sur eux.

Inspiration

Instant dreams - inspirationPersonnellement, Instant Dreams m’a donné une folle envie de créer. Une pulsion incontrôlable de prendre mon appareil photo, ou ma caméra, et de créer, encore et encore. De mettre du nouveau matériel sur mon site web où j’offre mes créations au public… J’en profite pour vous inviter à le visiter. 🙂

Je crois que n’importe quel artiste ou créateur ressentira le même sentiment en regardant ce documentaire. Non seulement la musique de Marc Lizier est envoutante, mais on découvre, par l’entremise d’histoires personnelles, une multitude d’informations sur la photographie Polaroid. Une belle façon d’apprendre sans le remarquer!

Mais encore…

Instant Dreams - Mais encoreInstant Dreams retourne aux origines de l’invention du Dr. Edwin H. Land, en 1947, et nous offre un véritable voyage visuel et temporel. Avec un montage rythmé qui nous transporte d’un bout à l’autre du monde – tant au milieu du désert californien que dans les rues de Tokyo –, la question de l’instantanéité de l’image est matérialisée : le Polaroid dès ses balbutiements marque les prémices du changement de notre rapport à l’image que nous verrons éventuellement arriver par l’entremise du iPhone.

Note : 8/10

*Saviez-vous que Le Petit Septième crée aussi? Vous pouvez visiter notre boutique, ou nous encourager en faisant un don de 1$. 🙂

Visionnez la bande-annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *