Leading Lady Parts - une

Leading Lady Parts – Moi aussi

« She could cry… But not like ugly cry. More like sensual, sexy crying. »
[Elle peut pleurer… Mais pas un pleur laid. Plutôt un pleur sensuel, sexy.]

Jessica Swale
Jessica Swale

La crème des actrices britanniques passe une audition pour un rôle de rêve. Elles sont fin prêtes pour le rôle de toute une vie : cette femme complexe, cette femme forte, cette femme moderne.

Leading Lady Parts, écrit et réalisé par Jessica Swale, jette un coup d’œil dans les coulisses alors que les producteurs rencontrent des actrices en audition. Elles sont fin prêtes. Mais prêtes à quoi au juste? Un rôle de femme qui est plus… qu’un simple jeu de rôle.

Ce qu’il faut faire pour un rôle

Leading Lady Parts - quoi faire pour un rôle
Les producteurs

Avec ce film, la réalisatrice veut montrer ce à quoi les actrices sont régulièrement confrontées lorsqu’elles se présentent à une audition ou à un entretien d’embauche. Le sexisme, les allusions, les demandes… tout y passe.

Certaines de ces demandes sont même totalement impossibles. Vous avez déjà essayé d’être une femme ultra sexy et 100 % innocente tout en étant vierge, mais qui a une envie incontrôlable de sexe? Tout ça en jouant une scène dramatique à souhait…

C’est le genre de demande que reçoit une des actrices qui tentent de montrer ce qu’elle sait faire lors de son audition. Et je ne parle pas ici de celle qui doit se dévêtir afin de montrer qu’elle sera en mesure de bien interpréter le personnage.

La réponse au phénomène #MeToo

Leading Lady Parts - Me TooLeading Lady Parts est une sorte de réponse ou de suite logique au mouvement #MeToo (#MoiAussi) qui s’est propagé il y a quelques mois. C’est une façon de montrer et de dénoncer les abus auxquels les femmes doivent faire face trop fréquemment.

Depuis toujours, on blague à propos du producteur qui peut coucher avec les plus belles actrices du monde en échange d’un rôle. Mais ça ne fait pas très longtemps qu’on réalise réellement ce qui se passe dans ce milieu et même dans plusieurs autres. Bien que les hommes ne soient pas à l’abri des injustices, jamais ce genre de choses ne nous arrivent. En tout cas, ce n’est pas fréquent.

Ce court métrage est donc d’une grande nécessité. D’autant plus qu’il n’est pas moralisateur. Il montre une triste situation sur un ton humoristique.

Mais encore…

Leading Lady Parts - Mais encoreLeading Lady Parts est le premier d’une série visant à mettre en lumière la représentation des femmes dans les médias et les défis auxquels elles sont confrontées au travail, dans toutes les industries. Et c’est une distribution tout étoiles qui participe au concept. On peu y voir, entre autres, Gemma Arterton, Emilia Clarke, Lena Headey, Stacy Martin et Katie Leung.

Prenez quelques minutes pour regarder ce film que je mets à la fin de mon texte.

Note : 9/10

Voici Leading Lady Parts :

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *