CAM - une

Cam – Tip-moi!

« Je ne me produis jamais en public, je ne déclare pas aux hommes que je les aime,
et je ne simule pas mes orgasmes. »

Cam - afficheTrois règles fort simples régissent les heures où, devant sa webcam, chaque jour, Alice (Madeline Brewer) devient Lola, son alter ego : ne jamais se produire en public, ne jamais déclarer aux hommes qu’elle les aime, et ne jamais simuler ses orgasmes. Comme il se doit, Alice garde sa vie personnelle et son travail devant la caméra strictement séparés l’une de l’autre. Puis, un beau jour, elle n’arrive plus à se connecter à son compte; quelqu’un d’autre y est déjà connecté, et utilise son profil. Après s’être finalement connectée sur le site en tant qu’invitée, Alice découvre qu’elle a été remplacée par une copie conforme d’elle-même. Un sosie au courant de choses assez personnelles à son sujet, et qui n’hésite pas à dire toutes ces choses. Inexplicablement, cette seconde Lola semble se produire en direct de chez Alice…

Présenté en première mondiale, Cam, réalisé par Daniel Goldhaber et scénarisé par Isa Mazzei – une ex-camgirl –, nous montre l’univers des camgirls comme on ne l’a jamais vu. Bienvenue dans les coulisses de la porno amateur sur le web…

L’univers des camgirls

Cam - Univers des camgirls
Dans les bureaux de FGL

Qui de mieux placé pour décrire le look et l’ambiance qui règne dans l’univers des camgirls qu’une ex-camgirl? C’est peut-être cette expérience qui donne le côté vraisemblable à ce thriller prévisible.

En regardant Cam, on comprend très rapidement à quel point il s’agit d’un milieu compétitif. Alice doit se battre afin de se faire « tipper » pour gravir les échelons et pour faire du cash. Et pour se faire tipper, on fait quoi? On répond aux demandes des gens qui paient pour te regarder. Mais le jeu est surtout de réussir à étirer le plus possible les demandes avant d’acquiescer. Comme ça que les « tips » augmentent, de même que le « ranking » de la fille et, surtout, que le montant ramassé par la fille grossit.

Mais tant que la fille est confortablement installée dans sa chambre, ça va bien. Mais dès qu’elle se mêle aux autres filles, les petites guerres sont intenses. Mais ce n’est pas vraiment étonnant puisque ces filles se battent toutes pour les mêmes clients.

Suspense et vol d’identité

CAM - Vol d'identité
Glitch

Mais la belle brune ne se serait jamais doutée que quelqu’un pourrait non seulement se connecter à son compte, mais carrément lui voler son identité, ses clients et son honneur. Évidemment, ce n’est pas le service à la clientèle de la plateforme FGL qui réglera son problème de vol d’identité. Il semble que la seule chose qui importe à la compagnie est que le cash rentre. Et comme une fille identique à Alice continue de faire rentrer l’eau au moulin, la compagnie n’est pas vraiment pressée de travailler pour la jeune femme.

Panique, stress, anxiété, angoisse… Voilà les plus grands ennemis d’Alice.

Mais encore…

CAM - Mais encore
Alice

De nos jours, tout se passe sur le web. Et on voit beaucoup d’histoires d’horreur en lien avec le vol d’identité ou le « blackmailling ». Malheureusement, ce n’est pas une bonne représentation de la réalité. Dans Cam, c’est un peu là que le bât blesse. À l’image des films d’Hollywood, on dévie du réalisme afin de mieux monter l’histoire et le suspense.

Au final, on se retrouve avec un film qui dépeint le milieu du sexe en ligne de façon très réaliste, mais avec une formule prédigérée qui ne nous laisse pas trop de doute sur la fin du film. Par contre, Cam se laisse très bien apprécier. Et ça, je tiens tout de même à le dire.

Note : 6.5/10

Cam est présenté à Fantasia les 18 et 20 juillet 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *