Baron Noir - une

Baron noir – Politicailleries

« — Je n’ai que 3000.
— Ce sera toujours ça. »

Baron noir - afficheL’épopée politique et judiciaire de Philippe Rickwaert (Kad Merad), député-maire du Nord, porté par une irrépressible soif de revanche sociale. Lors de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, il voit son avenir s’effondrer lorsque son mentor, le candidat de gauche, le sacrifie pour sauver sa campagne. Déterminé à se réinventer une carrière, Rickwaert va utiliser les élections et le climat politique pour s’imposer pas à pas contre celui qui l’a trahi, en s’appuyant sur une nouvelle alliance avec la plus proche conseillère de son ennemi. Indispensable, mais incontrôlable, aussi menteur que sincère, cultivant des amitiés dans toutes les strates de la société, y compris au sein de la police et du grand banditisme, sa vie est un fascinant chaos organisé, un combat de chaque instant contre ses adversaires – et ses propres démons.

Baron noir, produit par Canal+, est une série politique comme il s’en fait peu. Ayant connu grand succès en France, la première saison arrive au Québec cette semaine. J’ai eu la chance de voir les deux premiers épisodes.

Les coulisses de la politique

Baron noir - Coulisses
Philippe Rickwaert (Kad Merad) et son équipe de campagne

Familiers avec le monde politique contemporain, les scénaristes Éric Benzekri et Jean-Baptiste Delafon ont ficelé une intrigue originale s’appuyant sur des bases tangibles des coulisses de la politique.

C’est toujours intéressant de voir ce qui se passe derrière l’image projetée des politiciens. Et pour une rare fois, ce sont les magouilles d’un parti de gauche dont il est question. En fait, dans le premier épisode, on focuse plutôt sur la confrontation entre le PS (Parti socialiste) et un parti de droite qui n’est pas mentionné. Mais, dès la fin de l’épisode, le focus se transfère à l’intérieur du PS. Et ça joue dur…

Guerre interne

Baron noir - Guerre interne
Rickwaert et son mentor

C’est fou comment l’accession au pouvoir change une personne. Les jeux de coulisses qui auront permis au PS de prendre le pouvoir laisseront Rickwaert isolé du parti lorsque son mentor se débarrassera de lui.

Là commence la revanche du député-maire du Nord. Chacun des deux hommes utilisera leurs contacts, alliés et pions, afin de gagner cette guerre interne. Mais dans ce genre de combat, il est parfois difficile de savoir de quel côté sont réellement les gens.

Mais encore…

Baron Noir - Mais encoreMalheureusement, je n’ai vu que les deux premiers épisodes de la saison 1 (qui en compte 8). Mais croyez-moi, je vais regarder la suite dès que le temps me le permettra. C’est une série addictive.

Et si la qualité du cast vous importe, vous serez bien servi avec, entre autres, Kad Merad (Bienvenue chez les Ch’tis), Niels Arestrup (Diplomatie) et Anna Mouglalis (Romanzo Criminale).

Deux épisodes de Baron noir seront diffusés les lundis à 20h et 20h55, à partir du 16 avril, sur Canal+ International. Les épisodes seront également disponibles dès le lendemain de la première diffusion en rattrapage télé en vidéo sur demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *