« Vous êtes tous malades dans cette famille. »

Affiche de Papa ou maman 2Deux ans ont passé. Après avoir raté leur séparation, les Leroy semblent parfaitement réussir leur divorce. Mais l’apparition de deux nouveaux amoureux dans la vie de Vincent (Laurent Lafitte) et de Florence (Marina Foïs) va mettre le feu aux poudres. Le match entre les ex-époux reprend.

Papa ou maman 2 de Martin Bourboulon n’est pas la reprise de Papa ou maman, mais bien la suite des aventures rocambolesques de cette famille. L’idée du second film est née avant même la sortie du premier de par la grossesse de Florence. « [O]n était en droit de se demander comment deux personnes séparées mais sur le point d’avoir un enfant pourraient réagir », expliquait Alexandre de la Patellière, l’un des scénaristes. Le temps a passé, les relations ont changé notamment par l’ajout de nouveaux personnages, mais le fond reste le même : la folie partagée de Vincent et Florence, qui vont de nouveau dérapés.

C’est bien d’avoir vu le premier volet pour comprendre pleinement leurs folies, mais ce n’est pas absolument essentiel. C’est le genre de film qui nous permet de décrocher, de mettre son cerveau à off et de rigoler. J’étais dans cet état d’esprit en l’écoutant et il m’a plu.

Les nouveaux conjoints

Vincent et Florence continuent leur vie, séparés, mais dans une très grande proximité. Ils habitent des maisons semblables l’une en face de l’autre, ont des chiens quasi identiques jusque dans leur nom, et se partagent la garde des enfants de façon absolument équitable.

Édouard et Béné, avec Charlotte, dans Papa ou maman 2
Édouard (Jonathan Cohen) et Béné (Sara Giraudeau), avec Charlotte

Ce qui vient brouiller ce portrait quasi idyllique, qui semble assez malsain ou du moins difficile à envisager – on n’a qu’à voir la réaction de leur couple d’amis –, ce sont les nouveaux conjoints. Vincent vit déjà avec sa copine, Béné (Sara Giraudeau), et Florence fréquente depuis quelque temps Édouard (Jonathan Cohen). Et bien que Vincent et Florence clament qu’ils ne sont plus amoureux l’un de l’autre, la jalousie s’installe. Mais ce n’est pas une situation si inhabituelle. J’ai souvent remarqué ce genre de réaction chez des gens nouvellement séparés. Il faut accepter de voir quelqu’un d’autre faire le bonheur de son ex et vivre auprès de ses enfants. Et naturellement, les conjoints se devront ici de faire les médiateurs entre les ex, ce qui n’est pas une mince tâche.

Bébé Charlotte et la fratrie

C’est par la petite dernière de la famille, Charlotte, que passent plusieurs éléments comiques. Elle semble livrée à elle-même, oubliée par ses parents. Mais elle est en pleine forme, pas négligée. Ses frères et sœur, surtout cette dernière, de même que Béné, en prennent grand soin. Et heureusement, se dit-on.

Vincent et Florence, dans Papa ou maman 2
Vincent (Laurent Lafitte) et Florence (Marina Foïs)

Ce bébé du divorce crée un lien d’autant plus fort entre les ex-époux. Mais c’est la détermination des trois plus grands à voir leurs parents de nouveau réunis qui cimente le film. Et ces trois jeunes ne sont pas tombés loin de l’arbre, en ce sens qu’ils sont tout aussi capables que leurs parents de créer des situations pas possibles.

Papa ou maman 2, c’est une intrusion dans une famille loufoque. C’est un regard sur deux ex si semblables et différents à la fois qu’ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre, pas plus qu’ils ne peuvent vivre l’un avec l’autre.

Note : 6.5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *