Plates les films intelligents?

« Moi, quand je vais au cinéma, je n’ai surtout pas envie de réfléchir! » « Regarder un film, c’est pour se détendre. » « Après une longue journée de travail, je ne veux surtout pas avoir à réfléchir. »

Ok… J’ai finalement compris. Je vais arrêter de vous achaler avec mes films allemands, muets de 8 h… J’ai compris, ça vous fait chier de devoir vous creuser les méninges le soir en regardant un film incompréhensible. Je comprends, enfin dirons certains, que lorsque vous avez passé une longue semaine à travailler, vous avez envie de vous détendre. Et regarder un film, ça entre dans la catégorie « détente ».

J’avoue, regarder un film serbe ou russe, lorsque vous ne connaissez rien à cette culture, peut être très aride. Je comprends aussi que de regarder un film québécois, sur des problèmes québécois, que l’on rencontre souvent nous-mêmes peut être chiant. On en a déjà assez de se faire chier avec notre con de patron que l‘on n’a pas envie de voir un type qui nous ressemble et qui lui aussi se fait chier avec son boss.

Voilà. Je fais mon mea culpa. Je vous comprends. Mais dernièrement, j’ai vu quelques films qui sont très divertissants, tout en offrant la possibilité de découvrir d’autres façons de voir les choses. J’ai vu des films très drôles, dans lesquels on offrait un message qui donne envie de se questionner. Des films pendant lesquels on rit, on se détend, et durant lesquels on n’a pas à réfléchir. Exactement les qualités que la majorité des gens recherche en regardant un film le vendredi soir ou le dimanche après-midi. Mais des films qui, par après, nous donnent envie de nous questionner. D’autres qui nous permettent simplement de voir que certaines personnes voient les choses différemment.

Je vous propose donc, aujourd’hui, quelques films légers, à regarder lors d’un dimanche pluvieux. Je vous promets que vous aurez l’occasion de relaxer, de rire, de vous amuser et de ne pas lire votre film.Un bébé et un chien

Bébés : Un court film de 1 h 30, avec des bébés de moins de 2 ans. Avouez que ça ne peut pas être mauvais. Surtout que je suis certain que la plupart d’entre vous aimez regarder des vidéos de bébés sur Facebook, en faisant ahhhhhh… Ici, 4 bébés, provenant de 4 pays et de 4 cultures différentes. Un beau moment à passer et à rêver.

Une femme en entrevueFree The Nipple : Une comédie dans laquelle un groupe de femmes réclament le droit de se promener seins nus. Avouez messieurs qu’un film féministe ne vous a jamais paru aussi plaisant. Eh oui, l’égalité des sexes c’est aussi ça. Je sais, je sais… Les féministes ne sont que des « butchs » frustrées qui en veulent aux hommes! Je vous invite donc à découvrir des femmes, de tous genres, qui sont prêtes à se battre pour leur cause. Vous ne verrez plus le féminisme de la même façon.

En quête de sens : Ouach! Un documentaire de « granos » qui veulent sauver la planète… Ah ben! Un des réalisateurs est diplômé d’une école de commerce et travaillait en publicité à Manhattan. En plus, on y voit de beaux paysages et on rit. Vous êtes sûrs que c’est un documentaire? En fait, non. C’est un film de voyage qui a mal tourné…

Le Capital : Là par exemple… Un film qui se passe dans le monde de la finance et des banques. Ça, c’est sûr que c’est poche. Right? En fait, on dirait plus un film d’espionnage. Wow, c’est ça l’univers des grosses banques européennes.

Woody Harrelson et Ed Norton dans Larry FlintThe People vs Larry Flint : , je vous tiens. Un film sur le géant de la porno, Larry Flint. Comment il a bâti son empire, comment il s’est fait tirer dessus et comment il a réalisé que, en étant riche, il pouvait se permettre de faire chier les hauts dirigeants et le système américain. En plus, il vous explique comment le sexe est moins dommageable que la violence. Je sais, c’est un illuminé. Mais il saura vous divertir. Surtout lorsque le rôle principal est tenu par Woody Harrelson.

Alors voilà. Ce n’est aucunement dans le but de vous faire abandonner le cinéma hollywoodien que je vous offre ces films. Je veux seulement vous montrer que « cinéma indépendant » ne signifie pas « film plate ».

Donc, faites-moi plaisir et regardez au moins un de ces 5 films. Puis, dites-moi ce que vous en pensez. Vous pouvez laisser votre commentaire ici, sur Facebook, sur Twitter ou sur Google+. Dites-nous le film que vous avez regardé, et ce que vous en avez réellement pensé. Peu importe que ce soit positif ou négatif.

Certains de ces films sont sur Netflix, d’autres gratuits sur YouTube et d’autres encore que vous devrez louer. Dans le texte, vous avez les liens vers les films que j’ai trouvés en ligne.

Bonne détente!

1 réflexion sur “Plates les films intelligents?”

  1. Votre manière de vous exprimer m’ a fait sourire, c’est une des deux raisons pour laquelle je laisse un commentaire . La deuxième, c’est que ces jeunes sont vraiment méritants !!
    Merci aussi à tous ceux qui les ont soutenus et merci à toutes ces personnes qui sont impliquées dans ce monde, pour plus de connaissance, de conscience et du coup d’actions positives.
    Ce sont des diamants qui préservent la roche 🙂
    M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième