Charlie HebdoPour avoir reproduit les douze caricatures danoises ayant déclenché la colère des musulmans aux quatre coins du monde, Philippe Val, le patron de Charlie Hebdo, journal satirique français, est assigné en justice par la Mosquée de Paris, la Ligue Islamique Mondiale et l’Union des Organisations Islamiques de France. Un procès exceptionnel que Daniel Leconte suit en temps réel afin de décrypter avec les acteurs clés, les enjeux politiques internationaux, médiatiques et idéologiques.

Je n’ai pas l’habitude de parler de documentaires. Encore moins lorsque celui-ci date de 2008. Mais, en regard aux événements de la semaine passée, je trouvais pertinent de le regarder. Le procès que Charlie Hebdo a subi en 2007 était scruté par tout le pays. Une des valeurs fondatrices de la République française est la liberté. La Liberté dans tous ses sens. Cela inclut évidemment la liberté d’expression. Il y a aussi la séparation de la religion et de l’État (laïcité). Ce procès était donc important, car il était centré autour de cette question fondamentale de la liberté d’expression.

C’est dur d’être aimé par des cons prend encore plus de sens après les événements du 7 janvier 2015. Ce documentaire devient, en quelque sorte, un hommage aux gens de Charlie Hebdo, défenseurs de la liberté d’expression. Rappelons que 12 personnes sont mortes dans l’attentat. D’ailleurs, c’est un peu surréel de voir l’équipe de rédaction préparer un numéro du magazine dans la salle de rédaction qui, 7 ans plus tard, deviendra le lieu de l’exécution.

Cette attaque ramène le débat sur les religions. Mais une question me reste en tête : pourquoi la religion musulmaneCabu mène-t-elle à tant de violence? Pourtant, si je me souviens bien, le Coran, comme les autres livres religieux, prône la paix et la non-violence. Je me trompe? Il y a pourtant un témoignage qui m’inquiète fortement dans ce film. Un des intervenants musulmans déclare que si Mohamed était sur terre en 2008, il serait prêt à toutes les violences dans le but de propager ses croyances. Personnellement, je trouve ça très inquiétant…

Disponible sur Tou.tv, C’est dur d’être aimé par des cons est une réflexion sur l’Islam, sur la presse, sur l’état de l’opinion dans la société française, mais aussi une tentative de réponse aux défis lancés par l’intégrisme à toutes les démocraties.

Note : 8/10

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *