Babysitting - afficheLa comédie française Babysitting est coréalisée par Philippe Lacheau et Nicolas Benamou. Faute de baby-sitter pour le week-end, Marc Schaudel (Gérard Jugnot) confie son fils Rémy à Franck (Philippe Lacheau), son employé, « un type sérieux » selon lui. Sauf que Franck a 30 ans ce soir et que Rémy est un sale gosse capricieux. Au petit matin, Marc et sa femme Claire (Clotilde Courau) sont réveillés par un appel de la police. Rémy et Franck ont disparu! Au milieu de leur maison saccagée, la police a retrouvé une caméra. Marc et Claire découvrent hallucinés les images tournées pendant la soirée…

L’histoire nous est racontée avec quelques heures de décalage par les images sur la caméra. Il s’agit d’une mise en abyme (du film dans le film). Les images qu’on nous présente alors se veulent réalistes, comme c’était le cas dans Blair Witch Project par exemple. Mais on tombe rapidement dans l’excès par le caractère pour le moins particulier des enquêteurs et le ridicule de la situation. L’un des enquêteurs est plutôt balourd et ne cesse de proposer, devant les parents du petit Rémy disparu, les pires scénarios, allant de l’enlèvement au meurtre pour la vente de ses organes.

Si les policiers avaient été le moindrement sérieux, ils n’auraient pas visionné le film de la caméra avec les parents, du moins, pas avant de s’être assuré de la teneur des images. Mais on joue ici sur l’absurde, et c’est assez bien fait. Parlant de chose absurde, je crois que le Surra de Bunda est très haut sur ma liste. Il s’agit d’une danse d’origine brésilienne pour le moins particulière : la danseuse, accroupie sur les épaules de l’homme, le gifle de ses fesses. Oui oui, de ses fesses (vous pouvez voir un extrait de cette scène dans la bande-annonce). Cela ne semble pas particulièrement agréable pour la personne qui subit les gifles, ce que les acteurs ont confirmé. Et Philippe Lacheau a reprendre la scène 24 fois…

On retrouve par ailleurs un clin d’œil à Mario Kart par une scène-poursuite en kart où volent banane et tortue. Les amateurs la trouveront certainement amusante. À un autre moment, le personnage de Sam (Tarek Boudali) imite un écureuil, un dinosaure et une tortue ce qui est aussi assez drôle.

Par la démesure des situations, Babysitting est un film divertissant, qui saura plaire à un large public.

Note : 6,5/10

 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *