La Belle au bois dormant – Retour en enfance!

La Belle au bois dormantQue le mal périsse
Et que le bien soit vainqueur

Qui ne connaît pas le dessin animé La Belle au bois dormant produit par Disney? Une belle histoire de princesse qui a fait rêver des générations de petites filles. Lorsque le roi et la reine ont leur premier et unique enfant, ils font une grande fête au royaume. Les trois bonnes fées sont conviées pour offrir leur don à la jeune princesse. Maléfique jette alors un sort à la princesse qui, avant le jour de son 16e anniversaire, se piquera le doigt à un fuseau et mourra. La troisième bonne fée tente de contrer le sort de la vilaine fée. Ainsi, Aurore ne mourra pas, mais elle sera plongée dans un profond sommeil qui durera cent ans, et dont seul le baiser d’un prince saura l’éveiller.

Je sais que nous n’avons pas l’habitude de parler de telles productions, mais j’ai voulu partager avec vous le plaisir que j’ai eu à revoir ce conte de mon enfance. L’édition diamant DVD Blu-Ray présente la restauration numérique du son et de l’image du film, de même que différents extras. On retrouve notamment trois scènes inédites non retenues, qui sont narrées et présentées comme une série d’images, proches de la bande dessinée. La troisième scène change d’ailleurs considérablement le conte. Cette édition sera en vente dès le 7 octobre.

Saviez-vous que La Belle au bois dormant est avant tout un conte de Charles Perrault, publié au 17e siècle, dans les Contes de ma mère l’Oye? Mais l’histoire était tout de même assez différente. D’abord, il y avait sept jeunes fées qui venaient offrir leurs dons à la jeune princesse. La fée qui ensorcela le bébé n’était pas au service du mal, elle était vieille et, de ce fait, n’avait pas été conviée à la fête. Elle chercha alors à se venger du roi. Près de 16 ans plus tard, ayant pratiquement oublié la malédiction de la vieille fée, le couple royal fut pris par surprise lorsque leur fille se piqua la main et s’endormit. Tout le château fut plongé dans un profond sommeil, à l’exception du roi et de la reine qui partirent s’établir ailleurs sans jamais revoir leur enfant endormie. Au bout de cent ans, un jeune prince vient éveiller la jeune femme et l’épousa le soir même, mais n’en souffla mot à ses parents puisque sa mère était une ogresse. Deux ans s’écoulèrent et les jeunes mariés eurent deux enfants. À l’ascension au trône de son mari, la princesse vient s’établir au château. La mère du nouveau roi tenta de manger ses deux petits-enfants et sa belle-fille. Quand la reine comprit que son fils savait tout de sa méchanceté, elle se tua.

Mais pour vos tout-petits, la magie de Disney est peut-être préférable au conte cruel de Perrault.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième