Rose et Iris effrayées

We Are What We Are –À table!

Rose, Iris et leur pèreLes Parker, une famille vivant de façon recluse, ont un mode de vie plutôt étrange. Leur façon de vivre est menacée, lorsqu’une pluie torrentielle s’abat sur la ville et que la mère de famille meurt violemment. Ce sont les deux adolescentes, Iris (Ambyr Childers) et Rose (Julia Garner), qui devront assumer le rôle et les lourdes responsabilités de la défunte. Mais quels sont ces étranges rituels auxquels les jeunes filles devront participer?

We Are What We Are est un film d’horreur qui n’en est pas réellement un. C’est plutôt un film de suspense avec une fin de film d’horreur. Mais il devrait tout de même plaire aux amateurs du genre. Bien que ce ne soit pas un grand film, il nous tient tout de même en haleine. Les deux jeunes filles sont très bonnes et j’espère bien les revoir dans d’autres films.

Par contre, We Are What We Are ne réussit pas à nous surprendre. Bien que l’intérêt du spectateur soit piqué, et que la tension monte à certains moments, on reste souvent sur notre appétit. De plus, la fin plutôt inattendue semble venir de nulle part. Moi qui aime bien me laisser surprendre, je trouve malheureusement qu’ici c’est raté. Non seulement on voit venir l’élément qui doit être la grande surprise de loin, mais le punch, comme je l’ai écrit précédemment, n’est pas vraiment logique. Je sais, je sais… On ne regarde pas vraiment un film d’horreur pour la logique du scénario. Mais il faut tout de même que l’élément de surprise vienne de quelque part de logique dans l’histoire. Sinon, on ne prend pas plaisir à être surpris. On a seulement l’impression que les scénaristes ne savaient pas comment amener le punch de façon à déjouer le spectateur.

De plus, si on regarde ce film dans le but de voir beaucoup de sang, on reste, encore une fois, sur notre faim. Pourquoi je dis que ce film peut plaire? Parce que Jim Mickle, le réalisateur, réussit à créer une bonne ambiance glauque et pleine de tension. Aussi parce que le jeu des deux filles est excellent et parce que votre cœur s’emballera à quelques reprises.

Donc, si vous avez une soirée ennuyante, We Are What We Are peut être une option, surtout pour la scène finale qui est tout de même délectable. Par contre, si vous recherchez un « vrai » film d’horreur, je vous suggère de louer autre chose.

Note : 5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Le petit septième