El cuerpo - une

El cuerpo – Où est le corps?

El cuerpo - afficheDisponible depuis quelques jours seulement en location au Québec, le film espagnol El cuerpo (Le corps, 2012) du réalisateur Orio Paulo est un suspense mystérieux. Le corps d’une riche femme d’affaires, Mayka (Belén Rueda), disparaît de la morgue. Une équipe de policiers tente alors de comprendre cette disparition et la panique du gardien de nuit, qui en fuyant les lieux s’est fait renversé par une voiture. Les policiers convoquent à la morgue le mari de la défunte, Alex (Hugo Silva), qui semble plutôt insensiblement à la mort de sa femme et qui entretient une relation extraconjugale avec Carla (Aura Garrido). Ils viendront à le soupçonner du meurtre et de l’enlèvement du corps. Mais qu’en est-il des preuves qui apparaissent tout au long de cette nuit de folie?

L’atmosphère lugubre du film est très adaptée au mystère qui règne. Le tout se déroule pendant une nuit d’orage, ce qui fait fréquemment vaciller l’électricité. Une musique inquiétante complète le tableau à plusieurs endroits. Sans oublier que les personnages sont dans une morgue, donc entourés de cadavres.

Un parallèle intéressant est aussi rapidement établi entre le nouveau veuf et l’inspecteur principal, Jaime (José Coronado). Ce dernier a perdu sa femme quelques années plus tôt. Il trouve alors surprenant qu’Alex parle de Mayka au passé alors qu’elle est morte depuis un peu moins de 24 heures tandis que lui se surprend encore à parler de son épouse au présent. Cela le rend d’autant plus coupable aux yeux de l’inspecteur. Étant chimiste de métier, Alex connaît différentes toxines qu’il aurait pu utiliser pour provoquer une crise cardiaque. Mais comment le prouver sans corps à autopsier?

Entre les scènes à la morgue, on nous présente des flashs-back de la vie d’Alex et de Mayka. Exemple type de femme fatale, Mayka obtient toujours ce qu’elle désire. Soupçonnait-elle que son mari avait une maîtresse? Cette femme de pouvoir réalisait-elle tout ce qui se jouait sous ses yeux? L’attitude froide d’Alex l’avait peut-être aiguillée… Aurait-elle pu simuler sa mort pour ensuite venir torturer psychologiquement son mari? Alex commence à douter, mais elle était pourtant bien morte… Mais l’autopsie n’ayant pu être pratiquée, un doute persiste. Que doit-il croire à présent? Des preuves l’accusant ne cessent d’apparaître. Mais d’où peuvent-elles provenir?

El cuerpo est un suspense bien ficelé et la fin est tout à fait surprenante. Amateurs du genre, ce film est pour vous!

Note : 7,5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *