Opération beurre de pinottes - affiche Le deuxième film des Contes pour tous Opération beurre de pinottes (1985) a été écrit et réalisé par Michael Robbo, qui réalisera aussi trois ans plus tard Les Aventuriers du timbre perdu. Après une grosse frayeur, le jeune Michel perd ses cheveux qui ne repoussent plus. Avec une formule magique à base notamment de mouches noires, d’œuf pourri et de beurre de pinottes, Michel concocte une potion qu’il s’applique sur le crâne. Dès le lendemain, ses cheveux recommencent à pousser, mais le problème est qu’ils poussent de 24 cm par heure. Bien que Connie, un camarade de classe, et que Suzie, sa grande sœur, lui coupent les cheveux, rien n’y fait. Michel est vite expulsé de l’école, les coups de ciseaux (de Connie lui coupant les cheveux) dérangent les professeurs. Peu de temps après, il se fait enlever ainsi qu’une vingtaine d’autres enfants…

Ce film est emprunt de magie. Avec les cheveux de Michel, on fabriquera des pinceaux magiques qui permettent de peindre des toiles dans lesquelles on peut entrer. On traite d’imagination, de dessin et de peinture. Les enfants reçoivent les conseils artistiques de leur professeur d’arts plastiques pour le moins survolté. Ce dernier condamne l’imagination et prône l’importance du regard. Mais la morale, si on peut dire, de ce conte est que « souvent la peur c’est dans la tête ». Toutes les mésaventures de Michel commencent par une frayeur qu’il a eue et dont il est incapable de se souvenir. Ne pouvant l’identifier, il ne peut s’en détacher. Il devra retourner dans la maison abandonnée qui a brûlé afin d’affronter ses craintes.

La relation frère/sœur de Michel et Suzie est assez typique, composée de nombreux petits conflits. Une sœur surprotectrice qui ne tolère pas que son frère ne l’écoute pas. Deux caractères différents : le frère joue de la batterie pendant que la jeune fille tente de pratiquer son piano. D’ailleurs, sur le mur derrière le jeune batteur, on aperçoit une affiche de La Guerre des tuques, film qui était sorti un an plus tôt. Tout un placement de produit… Les réactions des personnages sont parfois aussi un peu surprenantes. Lorsque le père de Michel va interroger Arthur sur la disparition de son fils, il apprend que le malfrat qu’il recherche ne passera pas à la galerie d’art avant le vendredi. Il repart alors désespéré de devoir attendre encore cinq jours (c’est lundi). Disons que j’aurais bousculé un peu plus… J’ai été d’ailleurs très surprise de reconnaître Edgar Fruitier, ce grand mélomane, dans le rôle d’Arthur. Le fait qu’il tienne une galerie d’art convient tout à fait à l’homme. Et les chansons sont interprétées par Céline Dion qui en était alors à ses débuts.

Opération beurre de pinottes et La Guerre des tuques sont mes deux films préférés des Contes pour tous. Opération donne envie de rêver et de s’exprimer sur du papier ou sur une toile.

Note : 8/10

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *