Celeste and Jesse Forever - affiche Celeste and Jesse Forever (2012) est le troisième long métrage du réalisateur américain Lee Toland Krieger. Le scénario, écrit par Rashida Jones et Will McCormack, a été nominé au Independent Spirit Award en 2013. Cette comédie romantique met en vedette Rashida Jones (Celeste) et Andy Samberg (Jesse). Mariés depuis six ans, Celeste quitte Jesse. Malgré cette rupture, ils passent tout leur temps ensemble, étant des meilleurs amis. Jesse souhaite tout de même que sa femme change d’avis. Devant son obstination, il choisit de rencontrer d’autres femmes. Après quoi Celeste finira par regretter sa décision…

Ce film porte en fait sur le besoin de contrôle de certaines personnes ainsi que sur l’importance d’assumer ses choix. Jesse manque certes un peu d’ambition, mais Celeste lui met beaucoup de pression. La carrière de la jeune femme va bon train et cela peut même devenir intimidant pour son conjoint. Bien qu’ils s’entendent et se complètent parfaitement bien, Celeste croit qu’une séparation leur permettra d’avancer. Vivant une relation d’amitié fusionnelle, elle n’éprouve aucun manque jusqu’à ce que Jesse finisse par accepter la rupture et la vivre comme une rupture, diminuant leurs appels et rencontres. Ainsi, quand la situation lui échappe, elle change son point de vue. Il vrai que si nous prenons la décision de mettre fin à une relation, c’est souvent plus facile. Mais lorsqu’on a l’impression que l’autre surmonte l’épreuve avec plus d’aisance que nous, on peut douter de notre choix et se remettre en question. En parallèle de la rupture, un couple d’amis duquel ils sont tous deux très proches préparent leur mariage. Cela crée une dichotomie intéressante et force Celeste à réfléchir.

Les attitudes et réactions plus stéréotypées homme/femme sont d’abord inversées. Mais ce n’est pas non plus trop poussé. Ils ont le même humour, parfois douteux. Ils trouvent particulièrement amusant de simuler (à deux mains) la masturbation de différents objets tel un baume à lèvre… qui, par une pression sur le tube, a l’air d’éjaculer. Bon…

Par ailleurs, une critique de société est faite par l’entremise de Celeste. Elle émet publiquement une critique de l’image de certaines pop stars. Elle rejette leurs discours vides. Elle se croit supérieure à beaucoup de gens de par son image médiatique, mais réalisera petit à petit que cette attitude lui nuit dans son rapport à autrui.

Celeste and Jesse Forever est un film léger, plutôt drôle, qui n’a pas une fin trop convenue de type hollywoodienne.

Note : 6,5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *