Palmarès présence autochtone - une

Présence autochtone 2017 – Palmarès

La 27e édition du Festival Présence autochtone se termine demain. Mais c’est hier soir que les lauréats de cette année ont été dévoilés.

Des films de partout sur la planète nous ont été présentés, et c’est avec plaisir que nous avons couvert ce festival pour la première fois. Et il est évident que l’an prochain nous y serons afin de vous offrir une plus grande couverture.

Alors, les lauréats de cette 27e édition sont :

1er Prix Création

  • kuun-metsan-kaisan
    Kuun Metsän Kaisa

    Kuun metsän Kaisa, (La forêt enchantée de Kaisa / Kaisa’s enchanted forest) de Katja Gauriloff – Finlande, 2016

2e Prix Création

  • Johogoi Aiyy, de Sergey Potapov – Russie, 2016

1er Prix Rigoberta-Menchu

  • Tribal Justice, d’Anne Makepeace – États-Unis, 2017

2e Prix Rigoberta-Menchu

  • Gagnant : Martírio, de Vincent Carelli, Tita de Carvalho, Ernesto de Carvalho – Brésil, 2016
  • Finaliste : Zach’s Ceremony, d’Aaron Petersen – Australie, 2016

Animation

  • Le personnage travaille dans son studio photo, dans Four Faces of the Moon
    Dans le studio photo

    Gagnant : Four Faces of the Moon, d’Amanda Strong – Canada 2016

  • Finalistes : Hands to the Sky, d’Elizabeth LaPensee – États-Unis 2016 et Konãgxeka: o Dilúvio Maxakali, de Charles Bicalho, Isael Maxakali – Brésil, 2016

Court métrage

  • Gagnant : Gods Acre, de Kelton Stepanowich – Canada, 2015
  • Finalistes : Kéwku, de Sean Stiller – Canada 2017 et El Camino es Largo, d’Edgar Sajcabun – Guatemala, 2016

Main Film

  • Ukiuktaqtumi, de Stephen Agluvak Puskas – Canada, 2016

Prix APTN

  • Alethea Arnaquq-Baril, réalisatrice de Angry Inuk /Inuk en colère – Canada 2016
  • Finalistes : Janine Windolph, co-réalisatrice de The Land of Rock and Gold; Zacharias Kunuk, réalisateur de Maliglutit (Searchers); et Caroline Monnet, scénariste et réalisatrice, sélectionnée pour la résidence de la Cinéfondation (Festival de Cannes) pour l’écriture et la présentation de son projet de film intitulé Bootlegger

Revue Séquences

  • Prix Séquences meilleur documentaire Kuun metsän Kaisa (Kaisa’s enchanted Forest / La forêt enchantée de Kaisa), de Katja Gauriloff – Finlande, 2016
  • A time to swin
    A time to swin

    Mention : A Time to Swim, d’Ashley DuongCanada, 2016

  • Honoré : Vincent Carelli pour l’ensemble de son œuvre à l’occasion de la présentation de Martírio sur la lutte des Guarani-Kaiowá

Maintenant, nous n’avons plus qu’à espérer que ces films seront bientôt disponibles en salles ou en location. Ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *